Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Red Bull était à huit secondes de devoir s'élancer de la voie des stands

Red Bull était à huit secondes de devoir s'élancer de la voie des stands

Actualités F1

Red Bull était à huit secondes de devoir s'élancer de la voie des stands

Red Bull était à huit secondes de devoir s'élancer de la voie des stands

Le duo Red Bull, composé par Max Verstappen et Sergio Perez n'était qu'à huit secondes de devoir partir de la pitlane pour le Grand Prix d'Espagne ce dimanche.

Verstappen et Perez ont failli ne pas se retrouver sur la grille de départ en raison du même problème qui avait touché les pilotes Aston Martin Sebastian Vettel et Lance Stroll avant le Grand Prix de Miami.

Perez révèle la promesse non tenue par Red BullLire plus

Selon la réglementation, la température du carburant doit être inférieure de 10 degrés à la température ambiante (air extérieur) deux heures avant le départ d'une course.

Dans la chaleur torride de Barcelone, la température était de 35 degrés Celsius, ce qui exigeait que le carburant soit à 25 degrés.

Selon Auto Motor und Sport, ce n'est que dans les derniers instants, que les Red Bull ont pu sortir du garage juste avant la fermeture de la voie des stands.

Si la température requise n'avait pas été atteinte, Verstappen et Perez auraient alors été contraints de s'élancer depuis la voie des stands, comme l'ont fait Vettel et Stroll à Miami.

Le directeur de l'écurie Ferrari, Mattia Binotto, pense que Red Bull a eu des problèmes pour s'assurer que son carburant était bien légal avant de s'élancer sur la grille.

"Je peux imaginer que c'est à cause de la température du carburant", a déclaré Binotto. "Dans le réservoir, ils doivent être à un maximum de 10 degrés en dessous de la température ambiante."

"Selon le règlement, il doit être à cette température pendant l’entièreté de l'événement. Donc pas seulement quand la voiture sort, mais aussi quand elle est dans le garage."

Wolff - "On aurait pu gagner la course"Lire plus

"Je ne peux donc que faire confiance à la FIA. Il est difficile de comprendre qu'ils aient pu chauffer le carburant par le biais d’un allumage, car cela n'expliquerait pas... Comme je l'ai dit, le carburant doit être 10 degrés en dessous de la température ambiante à tout moment".

"Je ne peux que faire confiance à la FIA et je suis sûr qu'ils ont bien vérifié", a conclu le directeur de l’écurie Ferrari.

Au final, Max Verstappen a profité de l’abandon de Charles Leclerc et de la consigne d’équipe de Red Bull pour remporter sa quatrième victoire de la saison. Avec cette troisième victoire d’affilée, le champion du monde prend la tête du classement des pilotes. Grâce à ce doublé, Red Bull prend également la tête du classement des constructeurs, un championnat qui était jusque-là, propriété de Ferrari.

Ontdek het op Google Play