Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Aston Martin une copie de Red Bull ? La FIA estime que non
WK2022
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Mercedes rend un vibrant hommage à Niki Lauda
Ricciardo sera présent sur "une douzaine de courses au maximum" avec Red Bull en 2023
Charles Leclerc à Binotto : "Merci pour tout, Mattia"
Verstappen : Ricciardo n'aurait pas dû quitter Red Bull
McLaren s'attend à vivre une nouvelle saison compliquée
Vasseur se moque d'Horner après avoir touché un bonus de 10 millions de dollars
Horner et Seidl auraient été approchés par la Scuderia Ferrari en 2021
Hamilton demande au GPDA de responsabiliser le monde de la F1
Ricciardo revient sur l'attrait de Red Bull après avoir discuté avec Mercedes
La F1 n'exclut pas d'organiser une course sprint lors de chaque Grand Prix
Galerie : Découvrez la nouvelle usine d'Aston Martin
Newey se méfie de la concurrence en 2023
Pourquoi le départ de Binotto risque de mettre à mal Ferrari ?
Aston Martin une copie de Red Bull ? La FIA estime que non

Aston Martin une copie de Red Bull ? La FIA estime que non

Actualités F1

Aston Martin une copie de Red Bull ? La FIA estime que non

Aston Martin une copie de Red Bull ? La FIA estime que non

Après enquête, la FIA a validé les évolutions techniques d'Aston Martin, qui présentent des similitudes évidentes avec les monoplaces Red Bull.

Aston Martin a amené en Espagne toute une série d'évolutions sur ses monoplaces, comme c'est l'usage à l'occasion de la véritable ouverture de la saison européenne (hormis la parenthèse Imola en avril).

Mais les observateurs ont rapidement pointé les nombreuses similitudes des monoplaces de l'équipe britannique avec les voitures de l'écurie Red Bull.

La FIA elle-même avait officiellement lancé une enquête après avoir découvert "lors d'un contrôle technique de routine avant la course d'une évolution aérodynamique" présentée par Aston Martin, que les éléments ressemblaient fortement à ceux de Red Bull.

McLaren, Aston Martin et Alfa Romeo dévoilent les évolutions les plus notablesLire plus

On se souvient que l'équipe basée à Silverstone avait été jugée coupable d'avoir enfreint les règles de la FIA en 2020, alors que la structure s'appelait Racing Point, et avait été reconnue coupable d'avoir reproduit des parties de la Mercedes de l'année précédente, écopant alors d'une amende de 400'000 euros.

Cette fois cependant, et après analyses des éléments fournis par les deux équipes, la FIA a finalement estimé qu'Aston Martin était dans son bon droit, en vertu de l'article 17.3 du règlement technique, , et en particulier du sujet de la "rétro-ingénierie" et du potentiel transfert illicite de la propriété intellectuelle.

"Les deux équipes ont pleinement collaboré avec la FIA dans cette enquête et ont fourni toutes les informations pertinentes", indique un communiqué de la FIA.

"L'enquête, qui a impliqué des vérifications CAO et une analyse détaillée du processus de développement adopté par Aston Martin, a confirmé qu'aucun acte répréhensible n'avait été commis, et par conséquent la FIA considère que les améliorations aérodynamiques d'Aston Martin sont conformes."

"L'article 17.3 définit et interdit spécifiquement la "rétro-ingénierie", c'est-à-dire le processus numérique de conversion de photographies [ou d'autres données] en modèles CAO, et interdit le transfert de propriété intellectuelle entre équipes, mais également, cet article permet aux conceptions de voitures d'être influencées par celles des concurrents, comme cela a toujours été le cas en Formule 1."

"Dans l'analyse que nous avons effectuée, nous avons confirmé que les processus suivis par Aston Martin étaient conformes aux exigences de cet article."

On rappellera qu'un certain nombre de techniciens de chez Red Bull ont rejoint Aston Martin durant l'hiver, notamment Dan Fallows, ancien aérodynamicien en chef chez Red Bull et maintenant nouveau directeur technique d'Aston Martin, bien qu'il n'ait commencé son nouveau rôle qu'il y a un mois.

De son côté, Red Bull a déclaré : "Nous avons partagé les détails de notre mise à jour avec les techniciens de la FIA."

"Après avoir analysé les données et les processus utilisés, la FIA a confirmé par écrit que notre mise à jour a été générée à la suite d'un travail indépendant légitime conformément à la réglementation technique."

Ontdek het op Google Play