Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Le retrait d’une 23e course engendrera des économies de "quelques millions"

Le retrait d’une 23e course engendrera des économies de "quelques millions"

Actualités F1

Le retrait d’une 23e course engendrera des économies de "quelques millions"

Le retrait d’une 23e course engendrera des économies de "quelques millions"

Selon Guenther Steiner, le directeur de l’équipe Haas, "quelques millions" seront économisés cette année suite à la décision de la F1 de ne pas étendre le calendrier à 23 épreuves et de ne pas remplacer le Grand Prix de Russie.

Avant le début de la saison, la F1 a exclu le Grand Prix de Russie, prévu au calendrier en septembre, en guise de sanction à la suite de l’invasion de l’Ukraine par ce pays avant d’opter ensuite pour l’annulation du reste du contrat pour les années à venir.

On a longtemps pensé que la F1 chercherait un remplaçant pour cette date, alors qu’elle cherchait à maintenir un chiffre record de 23 épreuves. Le Qatar, la Turquie, le Portugal et même deux courses successives à Singapour ayant alors été mentionnés.

La F1, cependant, a maintenant décidé qu’en raison de la hausse des coûts, notamment en ce qui concerne le fret, et d’un certain nombre d’équipes atteignant le plafond du budget de 140 millions de dollars de cette saison, il était dans l’intérêt du sport de limiter le calendrier à 22 courses.

Interrogé sur le montant d’argent qu’une équipe telle que Haas économisera cette année sans cette course supplémentaire, Steiner a déclaré : "Les coûts de transport cette année sont importants."

"Je ne connais pas les coûts exacts de l’itinéraire, [mais] c’est à coup sûr quelques millions [de dollars] que nous économisons."

Steiner a toutefois expliqué que cette économie était relative, selon une clause de l'accord entre les équipes, la F1 et la FIA concernant le plafond budgétaire.

"D'un autre côté, à partir d'un certain nombre de courses, vous obtenez un plafond budgétaire supplémentaire, qui ne sera plus là par conséquent."

"Au-delà de 21 courses, vous obtenez 1,2 million de dollars supplémentaires dans le plafond budgétaire, quelque chose comme ça, nous n’obtiendrons donc plus cela."

Mais Steiner a confirmé un certain soulagement parmi le personnel de l’équipe, puisqu'il n’y aura désormais plus d’autre vol probable vers une destination comme le Qatar, ni même une deuxième course à Singapour.

En cas d'épreuve de remplacement, celle-ci aurait complété une série de trois week-ends de courses successifs, mais il y aura désormais une pause de deux semaines entre les courses européennes consécutives en Belgique, aux Pays-Bas et en Italie, puis ce qui constitue maintenant deux rendez-vous successifs à Singapour et Japon.

Interrogé sur les sentiments de son personnel, Steiner a déclaré: "Je ne leur ai pas demandé, je ne veux pas leur demander car je connais la réponse."

"Avec trois week-ends consécutifs en Asie, certaines personnes auraient été absentes pendant quatre semaines, donc c’est sûr, en leur coupant une semaine, ils ne sont pas mécontents."

Ontdek het op Google Play