Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Restrictions de la FIA : le témoignage d'un ancien pilote brûlé en compétition
WK2022
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Rosberg : Ricciardo ? On en parlait comme du futur champion il y a 2 ans à peine...
Les casques les plus particuliers de la saison 2022 de F1
Alonso révèle quand il pourrait quitter la F1 : "Je veux gagner Le Mans et le Dakar"
Ces moments où Leclerc a perdu le championnat 2022
Alpine définit ses attentes par rapport à Gasly
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !
Restrictions de la FIA : le témoignage d'un ancien pilote brûlé en compétition

Restrictions de la FIA : le témoignage d'un ancien pilote brûlé en compétition

Actualités F1

Restrictions de la FIA : le témoignage d'un ancien pilote brûlé en compétition

Restrictions de la FIA : le témoignage d'un ancien pilote brûlé en compétition

Kris Nissen, ancien directeur de la compétition chez Volkswagen, ayant lui-même souffert de graves brûlures lors d'un accident en compétition durant sa carrière, appelle les pilotes à suivre le règlement fixé par la FIA au sujet du port de bijoux et des sous-vêtements ignifugé.

Les restrictions imposées par la FIA au sujet du port de bijoux et des sous-vêtements ignifugés, opposent l'instance internationale à plusieurs acteurs de la F1, en premier ligne Lewis Hamilton, qui a exprimé sa réticence à suivre les consignes de la fédération en la matière.

La règle visant à interdire les bijoux en F1 soutenue par le président du GPDALire plus

Mais le témoignage de Kris Nissen, longtemps directeur de la compétition chez BMW, et lui-même pilote de haut-niveau durant une quinzaine d'années, vient apporter un point de vue relativement fort sur le sujet.

Aujourd'hui âgé de 61 ans, Kris Nissen, ancien spécialiste des courses d'endurance et de supertourisme, a subi des brûlures sur plus d'un tiers de son corps et a passé deux semaines dans le coma après un accident survenu en 1988 sur le circuit de Fuji au Japon, après un violente sortie de route au volant d'une Porsche 962.

Coincé dans sa voiture, et prisonnier des flammes, le Danois n'a dû sa vie sauve que grâce au pilote italien Paolo Barilla, qui s'est arrêté pour lui porter secours et l'extraire de son véhicule.

S'il a échappé à la mort, Kris Nissen explique que ce sont ses équipements qui l'ont sauvé. "[Je portais] le casque qu'il fallait, les gants qu'il fallait, les chaussures qu'il fallait, tout au norme de la FIA", a expliqué le Scandinave, qui soutient que porter quoi que ce soit de métallique en course représente un danger en cas d'accident similaire.

"Sur ma main gauche, j'avais une montre en plastique et sous la montre, je n'ai pas eu de brûlures", continue Nissen. "Sur ma main droite, je portais, je l'ai toujours, un [bracelet] en or. Et celui-ci a été chauffé par le feu ou par la chaleur. Il a engendré une brûlure supplémentaire dans mon [poignet] droit."

Pour l'heure, Lewis Hamilton a jusqu'au Grand Prix de Monaco pour se soumettre aux directives de la FIA.

Ontdek het op Google Play