Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Vettel devrait se retirer de la F1 à la fin de l'année - Schumacher

Vettel devrait se retirer de la F1 à la fin de l'année - Schumacher

Actualités F1

Vettel devrait se retirer de la F1 à la fin de l'année - Schumacher

Vettel devrait se retirer de la F1 à la fin de l'année - Schumacher

Ralf Schumacher est convaincu que le quadruple champion Sebastian Vettel se retirera de la F1 à la fin de la saison.

Sebastian Vettel a rejoint Aston Martin avant la campagne 2021 après avoir passé six ans chez Ferrari.

Haas est freiné par le budget, pas par le licenciement de Mazepin - SteinerLire plus

Mais Ralf Schumacher affirme que ce transfert n'a pas porté ses fruits et l'ancien pilote Williams et Toyota pense que le rideau va bientôt tomber sur la carrière de son compatriote.

"Je ne pense pas que Sebastian pilotera chez Aston Martin au-delà de cette année", a-t-il déclaré à Mopo.de.

"Ce transfert est allé dans la mauvaise direction."

"Mon pronostic est qu'il prendra sa retraite à la fin de l'année et se consacrera à toutes les questions environnementales qui sont très importantes pour lui."

Les équipes ayant déjà conclu des contrats à long terme avec leurs pilotes, Ralf Schumacher ne voit pas non plus d'ouverture pour Vettel ailleurs dans le paddock.

Il a ajouté : "Je doute qu'il en ait l'occasion."

"Sebastian a encore un bon niveau, mais il ne représente pas l'avenir. Si une équipe se réorganise, elle ne le fera pas avec Sebastian."

Le GP d'Espagne, un test de bravoure et de confiance en soi

Vettel s'attend à ce que le Grand Prix d'Espagne de ce week-end soit "différent" de ces dernières années, avec un test de bravoure et de confiance.

La course de Barcelone a souvent été l'un des événements les plus processionnels du calendrier de la F1, la chicane des virages 14-15 limitant la capacité de la génération précédente de voitures à suivre sur la ligne droite des stands. On se rappellera bien évidemment de l'incapacité de Kimi Raïkkonen à dépasser la Red Bull de Max Verstappen lors du Grand Prix d'Espagne 2016.

Ferrari et Red Bull imposeront-elles des consignes d'équipes à BarceloneLire plus

Cependant, les monoplaces de cette année se suivent plus facilement et leurs vitesses de passage dans les virages sont bien plus importantes. Cela amène donc Vettel à penser qu'il faudra faire preuve de plus de courage que lors des autres éditions de la course en Espagne.

"Barcelone mettra en évidence une grande partie du comportement inhérent à ces voitures 2022 ; les virages à faible vitesse seront un défi physique, tandis que les sections plus rapides seront une question de bravoure et de confiance dans l'effet de sol", a déclaré Vettel.

"Les dépassements ont généralement été délicats ici, mais je pense que ces voitures ont montré qu'elles étaient bien meilleures pour aller se battre en piste, donc je pense que ce sera une course différente des précédents Grand Prix d'Espagne."

Ontdek het op Google Play