Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Hamilton-Alonso : Le club des champions du monde en difficulté
WK2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Mercedes rend un vibrant hommage à Niki Lauda
Ricciardo sera présent sur "une douzaine de courses au maximum" avec Red Bull en 2023
Charles Leclerc à Binotto : "Merci pour tout, Mattia"
Verstappen : Ricciardo n'aurait pas dû quitter Red Bull
McLaren s'attend à vivre une nouvelle saison compliquée
Vasseur se moque d'Horner après avoir touché un bonus de 10 millions de dollars
Horner et Seidl auraient été approchés par la Scuderia Ferrari en 2021
Hamilton demande au GPDA de responsabiliser le monde de la F1
Ricciardo revient sur l'attrait de Red Bull après avoir discuté avec Mercedes
La F1 n'exclut pas d'organiser une course sprint lors de chaque Grand Prix
Hamilton-Alonso : Le club des champions du monde en difficulté

Hamilton-Alonso : Le club des champions du monde en difficulté

Actualités F1

Hamilton-Alonso : Le club des champions du monde en difficulté

Hamilton-Alonso : Le club des champions du monde en difficulté

Fernando Alonso a accueilli Lewis Hamilton dans son univers des anciens champions du monde de Formule 1 en difficulté.

Avant sa course à domicile ce week-end en Espagne, cela fait neuf ans qu'Alonso n'a pas gagné de course, et depuis, le quadragénaire a connu un parcours en dents de scie, incluant deux années de retraite.

Vips et Kubica rouleront lors des EL1Lire plus

Quant à Lewis Hamilton, après huit ans de succès avec Mercedes, au cours desquels il a remporté six de ses sept titres, le Britannique se retrouve soudainement dans une situation où il doit se contenter de ramasser les miettes derrière Ferrari et Red Bull.

Mercedes a eu du mal à s'adapter à la nouvelle réglementation aérodynamique et à trouver des réponses pour remédier aux problèmes de sa W13.

"C'est la nature du sport", a déclaré Alonso à BBC Sport. "Parfois, vous avez une meilleure voiture, parfois vous n'avez pas une si bonne voiture et vous devez toujours vous battre et faire des progrès."

"Cette année, nous voyons que le pilote est très important en F1, mais pas crucial."

"Lewis conduit aussi bien qu'il l'a fait ces huit dernières années. Il dominait le sport, battait tous les records et une centaine de pole positions."

"Et maintenant, il fait un énorme tour, comme il l'a dit en Australie et il se retrouve une seconde derrière. Donc, oui, bienvenue dans mon monde."

La F1 est un sport d'équipe

Faisant référence à ce qu'il a vécu au cours de sa carrière depuis qu'il a remporté ses deux titres en 2005 et 2006, et alors que beaucoup pensent qu'il aurait dû en gagner davantage, Alonso a déclaré : "C'est la F1. Ce ne sera jamais un sport équitable en termes de chiffres.

"C'est un sport d'équipe plus que tout et nous avons tendance à l'oublier, surtout lorsque nous avons du succès. Nous sommes tellement heureux de ce que nous réalisons que même si nous essayons de partager avec l'équipe, tous les gros titres sont pour le pilote."

"Cela m'est arrivé quand j'ai gagné les deux championnats. Je battais Michael Schumacher. C'était un grand moment."

"Mais ma voiture était plus fiable à l'époque et avait de très bonnes performances et vous ne pouvez pas faire assez d'éloges sur ce package parce que les gros titres seront toujours pour le pilote. Malheureusement pour Lewis, c'est la même chose."

"Avoir plus de 100 pole positions en F1 est quelque chose d'impensable. Vous devez avoir la meilleure voiture et le meilleur package pendant de très nombreuses années."

"Nous faisions parfois des tours magiques et nous étions P15, et comment expliquer cela aux gens ? C'est impossible."

"Il mérite tout ce qu'il a réalisé dans le passé, mais cette année est un bon rappel que dans tous ces records et ces chiffres, il y a une grande partie qui revient à la voiture."

Hamilton finira devant Russell selon Alonso

Jusqu'à présent, Hamilton a été surclassé par son nouveau coéquipier George Russell, qui a 23 points d'avance au championnat des pilotes.

Après seulement cinq courses, Hamilton n'est que sixième au classement, à 68 points du leader, le pilote Ferrari Charles Leclerc.

DS Techeetah Formula E Team lance un appel à VettelLire plus

À la question de savoir s'il est surpris de voir Hamilton à la traîne de Russell, en particulier, Alonso a répondu : "Oui et non. George a été très rapide ces dernières années."

"Je pense que tout le monde s'attendait à ce qu'il soit un concurrent difficile pour Lewis, mais je crois toujours que Lewis finira le championnat devant son coéquipier."

"Ce n'est qu'un classement après cinq courses, lorsque les choses seront plus délicates ou [qu'il y aura] des situations difficiles, Lewis aura toujours plus d'expérience et peut-être plus de talent."

Ontdek het op Google Play