Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Vettel - "C'est une honte de ne plus rouler en Allemagne"

Vettel - "C'est une honte de ne plus rouler en Allemagne"

Actualités F1

Vettel - "C'est une honte de ne plus rouler en Allemagne"

Vettel - "C'est une honte de ne plus rouler en Allemagne"

Sebastian Vettel ne croit pas que la F1 courra à nouveau dans son pays natal, l'Allemagne, avant sa retraite. Malgré les allusions des patrons de la F1 sur un éventuel retour de la discipline au calendrier, le quadruple champion du monde n'y croit plus.

Des rumeurs circulent sur un possible nouveau Grand Prix d'Allemagne, qui s'est tenu pour la dernière fois à Hockenheim en 2019. De plus, l'arrivée de Porsche et d'Audi en F1 à partir de 2026 pourrait favoriser le retour de la F1 outre-Rhin.

La F1 s'engage à retourner dès que possible en Afrique du SudLire plus

Lorsqu'on lui a demandé s'il croyait qu'une course à domicile était de nouveau dans les cartons, le pilote Aston Martin Vettel a répondu : "Ce serait génial si l'Allemagne était de nouveau au calendrier, mais j'en doute. Je ne sais pas si l'Allemagne reviendra au calendrier avant que je ne prenne ma retraite."

"Évidemment, j'ai eu le privilège de courir en Allemagne pendant de nombreuses années. Si vous regardez les endroits où nous allons, l'Allemagne n'est pas prête à payer cette somme pour accueillir la F1, c'est aussi simple que cela."

Les sites européens ne peuvent plus se payer la F1 - Vettel

Miami a récemment suivi les traces de l'Arabie Saoudite en tant que dernière arrivée sur le calendrier de la F1, et avec la venue de Las Vegas l'année prochaine, il y a une pression croissante sur les circuits européens.

Vettel a ajouté : "D'autres pays d'Europe se battent. Je ne suis pas le promoteur de la F1, mais il est clair que les nouveaux sites sont très intéressants à découvrir, mais c'est aussi une question d'argent pour que le sport se développe comme il le souhaite."

Vasseur - "Bottas était dans l'ombre d'Hamilton"Lire plus

"C'est une honte de ne plus rouler en Allemagne, ce serait une honte de perdre Spa, de perdre l'Espagne, dont on a beaucoup parlé, et si ces pays ne sont plus prêts à payer les droits d'entrée élevés, ils seront alors retirés du calendrier."

"Ce serait une honte. On pourrait penser que certaines courses ont une garantie, comme Silverstone ou Monza, mais je ne sais pas. Voyons ce qui se passera dans les prochaines années", a conclu Sebastian Vettel.

Ontdek het op Google Play