Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Un ex-mécanicien explique la réussite de Red Bull lors des arrêts aux stands

Un ex-mécanicien explique la réussite de Red Bull lors des arrêts aux stands

Actualités F1

Un ex-mécanicien explique la réussite de Red Bull lors des arrêts aux stands

Un ex-mécanicien explique la réussite de Red Bull lors des arrêts aux stands

Red Bull impressionne en Formule 1 depuis des années lorsqu'il s'agit d'arrêts au stand. Chaque saison, Red Bull est en tête de la feuille des temps et cette année, l'écurie ne déroge pas à la règle.

Avec McLaren, ils remportent souvent le prix de l'arrêt au stand le plus rapide du week-end. Kenny Handkammer, ancien chef mécanicien pour Red Bull, explique comment cela est possible.

De Vries au volant de la Williams lors des EL1 à BarceloneLire plus

Kenny Handkammer a œuvré pour Red Bull pendant de nombreuses années, il a donc été témoin du fonctionnement de l'équipe et de la façon dont ils travaillent pour de beaux arrêts au stand. Dans une vidéo publiée par Peter Windsor sur YouTube, l'ancien employé de Red Bull explique d'où vient le succès.

"Je pense que nous avons simplement créé des procédures plus robustes. Tout le monde savait exactement ce qu'il fallait faire. Nous nous sommes simplement concentrés sur les tâches essentielles à accomplir. Il s'agit ensuite de s'entraîner sur la façon dont la voiture s'arrête et dont elle est relâchée."

Mécanicien en F1, un poste à risque

Cependant, s'entraîner beaucoup n'est pas la seule solution. Selon Handkammer, cela peut également conduire à des situations dangereuses.

Ferrari pense rattraper Red Bull à Barcelone grâce au nouveau package sur sa F1Lire plus

"S'entraîner, s'entraîner et s'entraîner encore n'est pas tout. Si vous vous entraînez trop, les gens commencent à être distraits et à perdre leur concentration. C'est dangereux, car vous pouvez perdre des personnes en raison de blessures parce que la concentration n'est pas là. Si vous donnez aux gars un nouvel objectif, ils deviennent motivés et se remettent dans le bain."

Des arrêts au stand ds plus longs en 2022

Depuis le milieu de l'année 2021, les règles concernant les arrêts au stand ont changé. Selon la FIA et la F1, la vitesse d'exécution a été privilégiée au détriment de la sécurité. En conséquence, de nouvelles règles ont été mises en œuvre l'année dernière. Ces règles font en sorte que les arrêts au stand soient moins rapides. Là où Red Bull était capable de passer sous la barre des deux secondes, il est désormais impossible de le faire. Néanmoins, Red Bull s'est adapté à cela et reste très rapide par rapport au reste du paddock.

Ontdek het op Google Play