Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Wolff - "Il y a un moyen facile de s'en sortir"

Wolff - "Il y a un moyen facile de s'en sortir"

Actualités F1

Wolff - "Il y a un moyen facile de s'en sortir"

Wolff - "Il y a un moyen facile de s'en sortir"

Toto Wolff pense qu'il y a une " issue de secours " à la situation actuelle de Mercedes, qui n'a toujours pas le rythme de la Red Bull et de la Ferrari.

Mercedes a terminé cinquième et sixième à Miami le week-end dernier, George Russell devançant Lewis Hamilton sur la ligne d'arrivée.

VIDÉO - Leclerc et Arnoux rendent hommage à Gilles VilleneuveLire plus

Malgré l'intervention de la voiture de sécurité en fin de course, qui a presque donné lieu à une nouvelle course de 11 tours, George Russell a terminé à près de 20 secondes de Max Verstappen, vainqueur de la course.

Le bilan était tout aussi négatif lors des qualifications, avec plus de huit dixièmes de retard sur la concurrence.

"Je pense qu'il y a un moyen facile de s'en sortir en rafistolant la monoplace, en la rendant plus rigide. Ensuite, nous verrons où on en est en termes de performance", a expliqué Wolff.

"Nous n'avons pas encore capitulé."

Wolff - toutes les équipes "courent après l'appui aérodynamique "

Après l'introduction par la F1 d'un tout nouveau règlement technique cette année, qui met l'accent sur la force d'appui générée par la technologie de l'effet de sol, les équipes ont été obligées de s'attaquer au phénomène du marsouinage.

L'intégration d'un élément de flexibilité dans le plancher pourrait limiter ce problème, bien que cela soit empêché par le règlement.

Interrogé sur le fait que les équipes pourraient néanmoins tenter d'exploiter cette flexibilité, Wolff a ajouté : "Je pense que tout le monde essaie de trouver une solution à ce phénomène."

La bataille Verstappen-Leclerc, le chasseur et le chasséLire plus

"Parce que si vous êtes en mesure de le faire, votre voiture sera très rapide et aura généralement de l'appui. Mais si vous n'y arrivez pas, vous ne pourrez pas vous en sortir et c'est ce qui nous arrive en ce moment", a conclu Toto Wolff.

Le prochain Grand Prix se déroulera sur une piste bien connue des écuries et des pilotes. En effet, cette piste est utilisée presque chaque année pour réaliser des essais hivernaux en amont d’une nouvelle saison de F1. Les monoplaces seront donc en piste du 20 au 22 mai prochains, à l’occasion du Grand Prix d’Espagne.

Ontdek het op Google Play