Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Leclerc est "confiant" Ferrari concurrencera Red Bull

Leclerc est "confiant" Ferrari concurrencera Red Bull

Actualités F1

Leclerc est "confiant" Ferrari concurrencera Red Bull

Leclerc est "confiant" Ferrari concurrencera Red Bull

Charles Leclerc est "confiant" sur le fait que Ferrari puisse suivre Red Bull dans la course au développement. Max Verstappen a dernièrement remporté le Grand Prix de Miami alors que Charles Leclerc avait réalisé la pole position.

Ferrari semblait être la meilleure équipe en début de saison après les essais de pré-saison, la course de Bahreïn et celle d'Australie. Mais le champion en titre Verstappen a profité des améliorations apportées à la RB18 pour remporter trois victoires lors des quatre dernières courses.

Hamilton fixe une nouvelle "mission" à la F1Lire plus

Red Bull a historiquement été forte sur le plan du développement au cours d'une saison, mais selon le leader du championnat : "Je ne suis pas encore préoccupé par cela."

"Bien sûr, ils se sont améliorés. Je pense que nous nous attendions tous à ce qu'ils s'améliorent."

"C'est une équipe très forte et nous en sommes conscients, ce n'est donc pas une surprise. Mais je suis aussi confiant dans mon équipe et je suis sûr que nous allons apporter des améliorations qui nous ramèneront au sommet, je l'espère."

"Nous travaillons bien et nous avons bien évolué lors des deux dernières années pour revenir au sommet, alors j'espère que ces améliorations nous aideront à les défier de nouveau."

Leclerc concède que les espoirs de victoire à Miami se sont vite évanouis

Le pilote monégasque a été dépassé par Verstappen au neuvième tour du Grand Prix de Miami. Cependant, il a eu l'occasion d'attaquer en fin de course grâce à l'intervention de la voiture de sécurité en fin de course.

Malgré tous ses efforts, la Red Bull avait trop de vitesse en ligne droite et a rapidement creusé un confortable écart.

"Honnêtement, peut-être juste après la voiture de sécurité, j'ai pensé qu'il y aurait eu une opportunité de passer à l'attaque", a expliqué Leclerc.

"Bien sûr, il n'y avait pas de DRS, donc ça nous a rendu la vie un peu difficile."

Coronel - "Lewis est plus occupé avec ses bijoux et autres bêtises"Lire plus

"En-dehors de cela, je pense que sur le médium, il était assez clair qu'ils étaient plus forts et sur le dur, je savais que nous avions le rythme pour les défier, mais, évidemment, avec l'écart qu'il y avait après notre passage aux stands, je savais qu'il allait être très difficile de revenir."

"Mais avec la voiture de sécurité, pendant deux ou trois tours, j'y ai cru. Après ça, une fois le DRS activé, ça commençait déjà à être plus performant derrière Max."

Reportage supplémentaire de Ian Parkes

Ontdek het op Google Play