Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari "a du travail à faire" pour rattraper Red Bull - Ericsson

Ferrari "a du travail à faire" pour rattraper Red Bull - Ericsson

Actualités F1

Ferrari "a du travail à faire" pour rattraper Red Bull - Ericsson

Ferrari "a du travail à faire" pour rattraper Red Bull - Ericsson

L'ancien pilote de F1 Marcus Ericsson a reconnu que Ferrari avait "du travail à faire" après que Max Verstappen ait battu Charles Leclerc lors du premier Grand Prix de Miami.

Red Bull et Ferrari ne se sont pas quittés lors des cinq premières courses de la saison. Cependant, après avoir introduit une série de mises à jour à Imola et à Miami, Red Bull semble avoir pris de l'avance.

Red Bull alterne toujours entre succès et échec - VerstappenLire plus

Lors du Grand Prix précédent, sur les terres de Ferrari à Imola, le Hollandais avait réalisé un grand chelem puisqu'il avait obtenu la pole, la victoire, le meilleur tour et qu'il avait mené tous les tours.

Max Verstappen a dû se battre face à Charles Leclerc en Arabie Saoudite et à Miami. Mais la Ferrari s’est révélée être quasi impuissante face à la vitesse de pointe de la RB18.

Interrogé sur le podcast F1 Nation pour savoir si le dynamisme est maintenant du côté de Red Bull, Ericsson, deux fois vainqueur en IndyCar et ancien pilote de Caterham et Sauber, a répondu : "Je le pense."

"Cela fait maintenant deux fois qu'ils ont dépassé Charles alors que la Ferrari avait l'avantage de la position en piste. Mais ils ont un peu plus de rythme, j'ai l'impression, surtout en course."

"Je pense que Ferrari a du travail à faire pour rattraper ça. C'est encore très proche, mais Max fait un très, très bon travail. "

Verstappen à Miami, une victoire de champion du monde

Max Verstappen s'est qualifié en troisième position à Miami, mais a immédiatement dépassé Carlos Sainz au premier virage, étant parti du côté propre de la grille.

Alonso présente ses excuses pour avoir "détruit" le GP de Gasly à MiamiLire plus

Il a fallu attendre le début du neuvième tour pour que le Néerlandais trouve le moyen de dépasser Leclerc. Malgré un bref moment d'inquiétude causé par une voiture de sécurité en fin de course, le Hollandais a largement pu gérer la course.

"C’était très impressionnant de voir, encore une fois, Red Bull et Max intensifier leurs efforts lorsque cela était nécessaire en course", a ajouté Ericsson.

"Je pense que le rythme de course qu'ils ont eu au cours des deux dernières courses montre qu’ils ont aujourd’hui l'avantage sur Ferrari. Cependant, c'est serré, mais Max fait un très bon travail en ce moment", a conclu l’ancien pilote de F1.

Ontdek het op Google Play