Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari s'interroge sur le plafond budgétaire chez Red Bull

Ferrari s'interroge sur le plafond budgétaire chez Red Bull

Actualités F1

Ferrari s'interroge sur le plafond budgétaire chez Red Bull

Ferrari s'interroge sur le plafond budgétaire chez Red Bull

Mattia Binotto note les nombreuses évolutions apportées aux RB18 depuis le début de la saison.

Vedette des tests de présaison, les Ferrari ont confirmé leur bonne forme dès le Grand Prix d'ouverture à Bahreïn, où Charles Leclerc et Carlos Sainz signaient le doublé, alors que les deux Red Bull de Max Verstappen et Sergio Perez abandonnaient dans les derniers tours.

Verstappen s'imposait en Arabie Saoudite après un beau duel avec Leclerc, mais ce dernier ripostait en Australie en remportant la course, alors que Verstappen abandonnait une nouvelle fois sur ennui technique.

Horner : "Je ne pense pas que la voiture soit fragile"Lire plus

A Imola, le Néerlandais prenait sa revanche et l'emportait à nouveau, alors que les Red Bull prenaient l'ascendant sur les Ferrari en course. Un ascendant qui s'est confirmé à Miami, où Verstappen s'imposait plutôt facilement, alors que seul un ennui technique empêchait Perez de jouer le podium, voire de compléter un nouveau doublé.

De manière générale, si la fiabilité est encore perfectible, le rythme des Red Bull semble supérieur à celui des Ferrari, du moins en course. Une courbe de progression qui s'explique par le nombre d'évolutions apportées sur les RB18 en cinq courses seulement.

"Dans l'ensemble, sur le week-end, je ne pense pas qu'il y ait eu beaucoup de différence entre la Red Bull et la Ferrari", commente Mattia Binotto, le directeur de l'équipe Ferrari, qui s'interroge surtout sur les efforts techniques et financiers fournis par Red Bull en cinq courses seulement, alors que le plafond budgétaire impose des dépenses maximales de 140 millions de dollars par équipe sur un an (hormis les salaires des pilotes).

"[Ce qui me questionne], c'est à quel point ils se développent compte tenu du plafond budgétaire."

"C'est certainement une préoccupation que j'ai, mais plus qu'une préoccupation, c'est peut-être un espoir car à un moment donné, ils devront s'arrêter."

De son côté, Binotto indique que Ferrari mise sur des évolutions sur le long terme, au cours de toute la saison, soulignant que Red Bull semble miser énormément sur cette entame de championnat.

"Nous n'avons pas l'argent pour apporter des mises à niveau à chaque course, je pense que c'est aussi simple que cela", continue-t-il.

"Pas à cause de la fiabilité, mais à cause du plafond budgétaire. Nous devons donc en quelque sorte concentrer les développements sur le moment où nous pensons que c'est le bon moment et les bonnes dépenses."

Avec Ian Parkes

Ontdek het op Google Play