Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Verstappen rejoint Hamilton pour soutenir un Grand Prix en Afrique du Sud

Verstappen rejoint Hamilton pour soutenir un Grand Prix en Afrique du Sud

Actualités F1

Verstappen rejoint Hamilton pour soutenir un Grand Prix en Afrique du Sud

Verstappen rejoint Hamilton pour soutenir un Grand Prix en Afrique du Sud

Le Champion du monde en titre, comme Lewis Hamilton, appelle la F1 à organiser une course en Afrique, sur le circuit de Kyalami.

Alors que la F1 cherche à s'ouvrir de nouveaux horizons, le continent africain est bien évidemment le grand absent du calendrier à l'heure actuelle.

Si les responsables de la discipline se sont dit enclins à organiser une course en Afrique, c'est bien le circuit de Kyalami qui apparaît comme la solution la plus adéquate pour accueillir la Formule 1, même si la Formule E s'est déjà produite à plusieurs reprises sur le circuit urbain de Marrakech.

La F1 investit 240 millions de dollars pour installer le paddock de Las VegasLire plus

Depuis le Grand Prix d'Afrique du Sud 1993 disputé à Kyalami, et remporté par Alain Prost sur Williams, le continent n'a plus accueilli la F1, et Lewis Hamilton a été le premier à plaider pour un retour du championnat du monde dans cette partie du monde.

"L'endroit que je ressens vraiment, dans mon cœur, est le plus important pour moi, c'est de récupérer une course en Afrique du Sud", avait ainsi déclaré le septuple champion du monde. "Je pense qu'il y a un grand public là-bas, et je pense que ce serait formidable de souligner à quel point la patrie est belle."

Rejoignant son rival (de l'an passé), Max Verstappen a lui aussi abondé dans le sens d'un Grand Prix à Kyalami. "J'aimerais courir en Afrique", répond le Néerlandais lorsqu'on lui pose la question de savoir vers quelles nouvelles destinations la F1 devait se diriger. "Kyalami serait donc un ajout sympa au calendrier."

"Bien sûr, le circuit doit être sûr et conforme aux normes de la FIA, mais à condition qu'il coche toutes les cases, ce serait formidable de voir l'Afrique accueillir à nouveau une course, et tout ce que cet événement impliquerait."

On rappellera que la communauté néerlandophone est également très importante en Afrique du Sud, ancienne colonie des Pays-Bas, et qu'un retour de Kyalami au calendrier ravirait également les supporters de Verstappen également très nombreux dans le pays.

Ontdek het op Google Play