Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Russell : "Mes années Williams ont peut-être aidé"

Russell : "Mes années Williams ont peut-être aidé"

Actualités F1

Russell : "Mes années Williams ont peut-être aidé"

Russell : "Mes années Williams ont peut-être aidé"

George Russell pense que ses trois saisons passées au sein de l'écurie britannique lui ont permis d'appréhender les difficultés auxquelles fait face l'écurie Mercedes en ce début de saison.

Sous contrat Mercedes, George Russell avait été placé chez Williams où il avait fait son apprentissage de la F1.

Remarqué pour ses performances malgré un matériel peu compétitif, Russell s'était notamment illustré en signant un extraordinaire deuxième temps des qualifications sous la pluie en Belgique l'an passé, avant d'être classé officiellement à ce même rang à l'issue d'une non-course, ou plutôt plusieurs tours derrière la voiture de sécurité sous des trombes d'eau.

Mais l'expérience de Russell chez Williams s'est montrée majoritairement compliquée, les monoplaces anglaises végétant régulièrement en queue de peloton, et le jeune Anglais a dû patienter jusqu'à son 48e Grand Prix pour marquer ses premiers points.

L'association Hamilton/Russell, "l'un des rares motifs de satisfaction" pour MercedesLire plus

Russell, qui avait également signé une pige remarquée chez Mercedes fin 2020 à Bahreïn, où il avait raté de peu la victoire, a été titularisé cette saison aux côtés de Lewis Hamilton au sein de l'équipe dirigée par Toto Wolff.

Mais les W13 sont vite apparues dépassées par les Ferrari et les Red Bull, et les deux pilotes n'ont guère eu l'occasion de jouer les premiers rôles.

Mais, si Hamilton a passé les trois derniers Grands Prix au milieu du peloton, George Russell a su faire mieux que son équipier, terminant ses quatre dernières courses dans le top 5, signant un podium en Australie.

"Cela a juste été difficile", commente Russell en rembobinant son début de saison, et celui de son équipe. "C'est une position très difficile pour nous en tant qu'équipe et peut-être qu'avec mes difficultés chez Williams à piloter des voitures très difficiles, cela a peut-être aidé à certains égards."

"Les Q1 et Q2 sont maintenant extrêmement importantes pour nous alors qu'auparavant pour Mercedes, c'était un jeu d'enfant, c'était presque une séance de préparation pour la Q3", poursuit le Britannique.

"Comme je l'ai dit, Lewis va revenir incroyablement fort, je n'en doute pas, et il va certainement me pousser jusqu'au bout."

Après quatre courses, Russell est le seul pilote à compter un score de quatre résultats dans les points sur quatre courses.

"Je pense qu'en termes de résultats, nous en tirons définitivement le meilleur parti et les choses se sont définitivement dégradées dans ces quatre premières courses."

"Je suis sûr que cela donne à l'équipe la confiance que, lorsque la voiture s'améliorera, nous serons là pour chercher encore plus de points."

"Mais comme je l'ai dit avant le week-end, nous ne pouvons pas maintenir ce niveau de résultats si nous n'améliorons pas le rythme de la voiture."

Ontdek het op Google Play