Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
L'association Hamilton/Russell, "l'un des rares motifs de satisfaction" pour Mercedes

L'association Hamilton/Russell, "l'un des rares motifs de satisfaction" pour Mercedes

Actualités F1

L'association Hamilton/Russell, "l'un des rares motifs de satisfaction" pour Mercedes

L'association Hamilton/Russell, "l'un des rares motifs de satisfaction" pour Mercedes

Le début de saison du jeune pilote anglais constitue un élément positif dans le marasme auquel est confrontée l'équipe Mercedes.

Sous contrat Mercedes depuis plusieurs années, Russell avait fait ses classes au sein de l'écurie Williams où il avait été prêté, et avait déjà fait montre de son talent lors d'une pige à Bahreïn fin 2020 où il remplaçait Lewis Hamilton atteint du Covid, et où il avait failli s'imposer.

Norris est le seul à pouvoir rivaliser avec Leclerc et Verstappen selon MarkoLire plus

Russell n'a pas déçu les attentes de son employeur pour ses débuts en tant que titulaire Mercedes lors des quatre premiers Grands Prix 2022, en se plaçant à chaque fois dans le top 5, dont un podium en Australie.

S'il a parfois bénéficié de l'abandon de certains de ses rivaux - notamment les deux Red Bull à Bahreïn et celle de Max Verstappen à Melbourne -, le travail de George Russell se doit d'être apprécié car ce dernier a régulièrement devancé son illustre équipier Lewis Hamilton, qui se débat péniblement en milieu de grille depuis trois courses.

Une performance qui réjouit Toto Wolff, le directeur de l'écurie Mercedes. "Je suis très impressionné par la façon dont il s'est installé, par le professionnalisme et l'analyse avec lesquels il aide à évaluer la situation", commente l'Autrichien.

"Et la combinaison [de Russell et Hamilton], c'est l'un des rares motifs de satisfaction que j'ai en ce moment dans notre voyage, comment les deux fonctionnent bien ensemble sans friction."

"Au contraire, [ils sont] très, très productifs et positifs pour l'équipe et je ne pourrais pas être plus satisfait de la composition des pilotes."

Reste que, à la régulière, les pilotes Mercedes sont loin derrière les écuries fortes du moment, Ferrari, Red Bull, voire McLaren qui se profile comme la troisième force du plateau après un début de saison difficile.

"Je pense que nous avons les deux meilleurs pilotes, ou peut-être deux des trois meilleurs pilotes", continue Wolff.

"Ils méritent une voiture et un groupe motopropulseur qui les font se battre à l'avant plutôt que d'être doublés. Ce n'est pas ce qu'ils méritent, ni l'un ni l'autre."

Ontdek het op Google Play