Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
28 ans déjà, les 5 plus belles victoires d'Ayrton Senna

28 ans déjà, les 5 plus belles victoires d'Ayrton Senna

Actualités F1

28 ans déjà, les 5 plus belles victoires d'Ayrton Senna

28 ans déjà, les 5 plus belles victoires d'Ayrton Senna

Ce dimanche 1er mai marque le 28e anniversaire de la mort d'Ayrton Senna, sur le circuit d'Imola en 1994.

Un jour après le décès de Roland Ratzenberger sur le même circuit, le légendaire pilote brésilien quittait ce monde suite à un accident sur sa Williams en course au virage Tamburello, à seulement 34 ans. Cet épisode tragique et douloureux dans l'histoire de la F1 met fin à la carrière d'un pilote d'exception. Ayrton Senna avait débuté sa carrière en F1 dix ans plus tôt avec Toleman en 1984. Écurie avec laquelle il est passé proche de remporter son premier Grand Prix à Monaco. Il a ensuite rejoint Lotus entre 1985 et 1987, remporte 6 courses et signe 16 pole position.

Roland Ratzenberger : 28 ans déjàLire plus

En 1988 il rejoint Alain Prost chez McLaren et remporte son premier titre de champion du monde cette année-là. L'année suivante, la relation avec Alain Prost se dégrade. Le français remporte le titre et quitte l'écurie britannique. En 1990, Senna remporte un deuxième titre de champion du monde dans un autre duel avec Alain Prost, parti chez Ferrari. Senna remporte son dernier titre de champion du monde en 1991 avec McLaren. Début 1994, il rejoint Williams, succédant à Alain Prost, parti à la retraite. Il ne termine malheureusement aucune des trois courses disputées avec l'écurie britannique, malgré avoir signé les trois dernières pole position de sa carrière.

Au final, Ayrton Senna a disputé 161 Grand Prix avec 4 écuries différentes. Le brésilien a remporté trois titres de champion du monde, tous avec McLaren. Il est parti depuis la pole position à 65 reprise, et a remporté 41 courses en Formule 1. Retour sur cinq d'entre elles.

Portugal 1985 : première victoire, premier Grand Chelem

Ayrton Senna signait sa première pole position en carrière lors du Grand Prix du Portugal. Il s'envola au départ avec sa Lotus Renault et ne fut jamais rattrapé. Il mena tous les tours et signa son premier Grand Chelem lors de sa première victoire en F1. Senna s'imposa avec un écart significatif sur Michele Alboreto deuxième de la course. Une minute et deux secondes séparaient les deux pilotes.

Japon 1988 : Victoire et titre mondial

En lice pour son premier titre mondial, Senna effectue un mauvais départ lors du Grand Prix du Japon, avant dernière épreuve de la saison. Il se retrouve 8e au premier tour. Il entame sa remontée et dépasse Alain Prost au 28e tour pour prendre la tête de la course. Il n'est ensuite plus inquiété et remporte la 14e victoire de sa carrière et remporte le titre pour la première fois de sa carrière.

Monaco 1989 : Rédemption

L'année précédente, en 1988, Ayrton Senna abandonnait la course après avoir perdu le contrôle de sa MP4-4. Il venait heurter les barrières de sécurité au virage du Portier alors qu'il était largement en tête de la course. En 1989, Senna ne répétait pas la même erreur et s'imposa en principauté, pour la deuxième fois de sa carrière. Il détient à ce jour le record de victoire en principauté avec 6 victoires.

Brésil 1991 : Première en son pays

En Formule 1 depuis 1984, Ayrton Senna n'avait pas pu remporter son Grand Prix national jusqu'à ce fameux Grand Prix du Brésil 1991. Il commença la deuxième épreuve du championnat depuis la pole position. Il menait lorsque les rapports de sa boîte de vitesse commencèrent à ne plus fonctionner. Il fut heureux que les Williams eurent également des soucis de fiabilité alors que sa boîte de vitesse fut coincée sur le 6e rapport en fin de course. Il franchit la ligne d'arrivée sous la pluie avec seulement trois secondes d'avance sur Riccardo Patrese, pilote Willams. A la fin de la course, ce fut un Senna plein d'émotions qui criait victoire à la radio. Sur le podium, il eut du mal à soulever le trophée de la victoire et brandir le drapeau du Brésil, après une course dans laquelle il a été éprouvé physiquement.

Downington 1993 : Un premier tour d'anthologie

En 1993, Ayrton Senna n'a pas une monoplace capable de jouer le titre, face à la dominante écurie Williams. Mais le Grand Prix d'Europe 1993 fut marqué par l'incroyable premier tour du pilote brésilien. En Effet, il débutait la en 4e position la course sur piste mouillée. Il dépassa Michael Schumacher, Alain Prost et Damon Hill pour s'emparer de la tête de la course, avant même la fin du tour. Après cela, Senna contrôla la course et s'imposa pour la 38e fois en carrière devant les deux Williams de Hill et de Prost avec sa plus grande avance sur le deuxième en carrière (+1:23.199).

Ayrton Senna est bien mort le 1er mai 1994, mais son empreinte sur la F1, elle, demeure éternelle.

Ontdek het op Google Play