Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Hamilton "mérite mieux" de la part de Mercedes, selon Wolff
WK2022
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
La F1 fournit une mise à jour détaillée sur ses objectifs de durabilité
Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"
L'Aston Martin 2023 sera "très différente" de l'AMR22
Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de Leclerc
Helmut Marko "ne voit pas" Perez rivaliser avec Verstappen en 2023
Romain Grosjean : cap sur le WEC et Le Mans en 2024 avec Lamborghini
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Latifi évoque "sa pire saison en F1"
Hamilton "mérite mieux" de la part de Mercedes, selon Wolff

Hamilton "mérite mieux" de la part de Mercedes, selon Wolff

Actualités F1

Hamilton "mérite mieux" de la part de Mercedes, selon Wolff

Hamilton "mérite mieux" de la part de Mercedes, selon Wolff

Toto Wolff a déclaré que Mercedes doit rapidement se mobiliser pour donner à Lewis Hamilton la voiture qu'il mérite après que l'ancien champion du monde ait été doublé par Max Verstappen au Grand Prix d'Émilie-Romagne.

Le directeur de l'écurie Mercedes s'est personnellement excusé auprès de Lewis Hamilton concernant la performance de la W13. En effet, le pilote anglais a dû composer avec du marsouinage ainsi qu’un manque de vitesse sur la ligne droite des stands. Le septuple champion du monde s’est donc retrouvé bloqué derrière Pierre Gasly.

Mercedes se donne deux Grands Prix pour revenir au niveauLire plus

Bien que Lewis Hamilton ait progressé d'une position avant le drapeau à damier, cela vient en fait de la pénalité donnée à Esteban Ocon. Lors de son arrêt aux stands, le pilote français a été relâché sur la monoplace de Lewis Hamilton. Les commissaires de courses ont considéré que la manœuvre était dangereuse et lui ont infligé 5 secondes de pénalité.

Toto Wolff a déclaré : "Comme depuis le début de la saison, la voiture était impossible à conduire à Imola. Vous voyez la ligne droite, les rebonds de nos monoplaces étaient vraiment impressionnants. Je me demande comment nos pilotes réussissent à garder la voiture sur la piste à certains moments."

Russell nuance : hormis le rebond, la Mercedes est "agréable à piloter"Lire plus

"Lewis mérite mieux de notre part, mais nous sommes une équipe et nous devons tous faire le maximum pour lui fournir une machine capable de se battre pour les premières places."

Wolff - Hamilton est simplement resté coincé

Le coéquipier de Lewis Hamilton, George Russell, a réussi à tirer le meilleur parti d'un week-end difficile. Parti de la 11e place sur la grille, le jeune Anglais a su remonter dans le peloton échouant à une place du podium.

Dans le même temps, Lewis Hamilton a subi l’affront de se voir agiter un drapeau bleu. En effet, le septuple champion du monde a dû s’écarter pour permettre à Max Verstappen de lui prendre un tour.

La même situation s’était déjà déroulée la saison dernière lors du Grand Prix de Monaco. De nouveau bloqué derrière Pierre Gasly, Lewis Hamilton s’était vu agiter un drapeau bleu dans le dernier tour du Grand Prix. En effet, le leader de la course, Max Verstappen, était sur le point de mettre un tour à son rival.

Le désarroi d'Hamilton à Imola attriste RosbergLire plus

"Quand il y a un train DRS, aucun d'entre eux ne peut dépasser", a expliqué Wolff. "Vous êtes enfermé dans un train de voitures, c'est presque impossible de doubler. Pourtant, Lewis avait beaucoup plus de rythme qu'Albon ou que Gasly, mais si vous n'avez pas la vitesse en ligne droite, vous ne pouvez pas passer. Lewis était juste coincé."

"Les deux pilotes font le maximum et se surpassent avec la W13, nous avons vu que cela a porté ses fruits pour George, qui a fait une course exceptionnelle, un départ parfait et a géré une voiture qui n'était pas réglée de manière optimale", a conclu Toto Wolff.

Ontdek het op Google Play