Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Après Bahreïn, Norris ne pensait pas décrocher un podium cette année

Après Bahreïn, Norris ne pensait pas décrocher un podium cette année

Actualités F1

Après Bahreïn, Norris ne pensait pas décrocher un podium cette année

Après Bahreïn, Norris ne pensait pas décrocher un podium cette année

Troisième à Imola, Lando Norris n'aurait jamais imaginé pareil résultat après le premier Grand Prix cauchemardesque qu'a vécu McLaren lors de l'ouverture à Bahreïn.

Le Grand Prix de Bahreïn, qui avait ouvert la saison 2022, s'était avéré catastrophique pour les deux pilotes McLaren, perdus en queue de peloton, et qui avaient péniblement terminé la course au 14e et 15e rangs, Daniel Ricciardo devançant pour l'anecdote Lando Norris.

Mais depuis, l'écurie de Woking a redressé la barre, et si Ricciardo n'a pas pu concrétiser en termes de résultats, hormis une 6e place chez lui en Australie, Norris a régulièrement progressé dans la hiérarchie, 7e en Arabie Saoudite, 5e en Australie, puis donc troisième au Grand Prix d'Emilie-Romagne ce week-end.

"Je suis surpris d’être ici, mais c’est incroyable", se réjouissait Norris à sa descente de voiture dimanche.

"D’où nous sommes partis, il y a trois ou quatre semaines, nous sommes sur le podium... je ne pensais vraiment pas que nous serions sur le podium de toute l’année après Bahreïn. C’est donc un choc."

Ricciardo reconnaît sa responsabilité dans l'accrochage avec SainzLire plus

Sans l'excursion hors-piste de la Ferrari de Charles Leclerc à quelques tours du but - et sans doute sans l'accrochage entre son équipier Ricciardo et la Ferrari de Sainz au départ -, Norris n'aurait évidemment pas décroché le podium à Imola. Mais le jeune pilote anglais a su se montrer régulièrement aux avant-postes en Italie.

Troisième des qualifications derrière Verstappen et Leclerc, le pilote McLaren a certes perdu des positions en course sprint, qu'il a conclu à la cinquième place. Mais un excellent départ le dimanche l'a rapidement porté au quatrième rang, lui permettant de rester en embuscade derrière les leaders, avant d'hériter de la troisième marche du podium.

"[Ce n’est] peut-être pas surprenant après le genre de progrès que nous avons réalisés au cours du mois dernier, mais oui, ce n’est certainement pas un podium [à la régulière], vu à quel point les Red Bull et les Ferrari sont plus rapides", continue Norris.

"C’est difficile de s’imaginer sur le podium, et un bon résultat aujourd’hui aurait été une cinquième place. Mais quelques bonnes choses [se sont produites] tout au long de cette course, un départ incroyable qui nous a permis d'être devant les Ferrari, et rester en dehors du chaos qui s’est produit derrière."

"[Ça] n’a pas vraiment d’importance, nous avons battu deux voitures qui sont probablement une seconde au tour plus rapides que nous : une a fini dans le mur et une dans les graviers."

Ontdek het op Google Play