Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Bottas : "La Mercedes et George, ma motivation tout au long de la course"

Bottas : "La Mercedes et George, ma motivation tout au long de la course"

Actualités F1

Bottas : "La Mercedes et George, ma motivation tout au long de la course"

Bottas : "La Mercedes et George, ma motivation tout au long de la course"

Le pilote Alfa Romeo avait son ancienne voiture dans le viseur tout au long du Grand Prix d'Emilie-Romagne.

Huitième des qualifications, septième de la course sprint puis enfin cinquième à l'issue de la course, Valtteri Bottas a une nouvelle fois offert une prestation de haut niveau, et de gros points, à son équipe Alfa Romeo.

Le solide Finlandais a dû toutefois déployer beaucoup d'énergie pour aller chercher le top 5. Après avoir perdu plusieurs positions, gêné par l'accrochage au départ entre la McLaren de Daniel Ricciardo (qu'il a lui-même touché dans la confusion) et la Ferrari de Carlos Sainz, Bottas a encore perdu du temps plus tard lors d'un arrêt au stand qui s'est éternisé au stand Alfa Romeo.

Wolff va protéger Hamilton, après un week-end catastrophique à ImolaLire plus

Mais Bottas n'a rien lâché jusqu'au bout et, après s'être hissé à la cinquième place dans les dernières phases de la course, il n'est pas passé loin d'arracher la quatrième place à la Mercedes de George Russell dans les derniers tours, terminant sur les talons du pilote britannique.

"C’était très amusant, et pour être honnête, quand nous sommes repartis en slicks, je pouvais vraiment pousser comme sur un tour de qualification à chaque tour", a expliqué Valtteri Bottas après la course.

"Cela a rendu les choses assez amusantes, et surtout du milieu à la fin de ce relais, nous avons eu de très bonnes performances, un bon rythme. C'est seulement sur les derniers tours, une fois que je me suis rapproché de George, que mon arrière droit a commencé à grainer un peu."

La poursuite entre la Mercedes et l'Alfa Romeo présentait une saveur particulière lorsque l'on connaît le passif entre les deux hommes. On rappellera que Valtteri Bottas a dû céder sa place chez Mercedes à George Russell pour 2022, avant d'aligner les bonnes performances avec sa nouvelle équipe, quand son ancienne écurie fait face à un certain déficit de performance en ce début de saison.

On se souvient également que Bottas et Russell, alors respectivement chez Mercedes et Williams, s'étaient violemment accrochés il y a un pile un an sur ce même circuit d'Imola alors qu'ils luttaient en milieu de peloton.

"Mercedes et George, c’était ma motivation tout au long de la course, pour attaquer dans chaque tour et espérer avoir une opportunité sur la fin. Je n’ai tout simplement pas pu l’avoir, mais peut-être la prochaine fois."

Revenant sur sa mésaventure du premier virage, dans la confusion de l'accrochage Ricciardo/Sainz, Bottas a ajouté : "Au début, j’étais inquiet parce que c’était un choc assez important, je l'ai vraiment bien senti, mais heureusement, j’ai peut-être frappé avec un bon angle."

"Sainz est venu soudainement de la droite, sur le côté, et Ricciardo l’a tapé et je n’ai pas eu le temps de réagir, j"ai juste heurté [Ricciardo]. En fait, j’ai été surpris de pouvoir encore continuer assez bien."

«[Je] n’ai finalement pas perdu de position au départ [mais] j’ai perdu 10 secondes lors de l’arrêt au stand, donc sans cela, c’est sûr que cela aurait pu être un peu différent."

Ontdek het op Google Play