Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Sainz : "Je suis sûr que les bons moments viendront"

Sainz : "Je suis sûr que les bons moments viendront"

Actualités F1

Sainz : "Je suis sûr que les bons moments viendront"

Sainz : "Je suis sûr que les bons moments viendront"

Alors que Carlos Sainz a encore manqué de réussit à Imola, où un contact avec la McLaren de Daniel Ricciardo dans le premier virage l'a contraint à l'abandon, le pilote Ferrari continue à avoir foi en l'avenir.

La situation se complique décidément au fil des Grands Prix pour le Madrilène. Déjà contraint à l'abandon en Australie il y a quinze jours après avoir fini sa course dans le bac à graviers, Carlos Sainz avait déjà connu une première alerte lors des qualifications du Grand Prix d'Emilie-Romagne à Imola, où il endommageait sa Ferrari lors d'une nouvelle escapade hors-piste lors de la Q2.

Leclerc : C'était une "connerie" que "je ne peux pas me permettre"Lire plus

10e au départ de la course sprint, Sainz avait su faire le nécessaire pour remonter à la quatrième place, et s'assurer une place sur la deuxième ligne pour la course principale du dimanche.

Mais un départ moyen du pilote Ferrari, sur une piste très humide, a permis à la McLaren de Daniel Ricciardo de se porter à sa hauteur à l'amorce du premier virage, mais l'Australien prenait la bordure et ne pouvait contrôler sa monoplace au virage suivant, poussant la Ferrari dans le bac à graviers.

Victime innocente, Carlos Sainz était bloqué dans le bac à graviers, et une nouvelle fois contraint à l'abandon, son deuxième en deux courses.

Revenant sur son incident au départ, Sainz explique : "J'ai vu que je n'ai pas pris le meilleur des départs. Avec Charles [Leclerc, qui a aussi perdu une place à l'extinction des feux NDLR], nous devons analyser ce qui s'est passé à ce moment."

"Mais nous savions que la course était encore longue. C'est évidemment mieux de prendre un bon départ, mais nous avons quand même réussi à rester propre dans le virage 2, et pour une raison quelconque Daniel est passé sur la bordure, je lui ai laissé beaucoup d'espace mais je pense qu'il a dû perdre l'avant de la voiture et m'a heurté."

"Et la malchance a voulu que je reste coincé encore une fois dans le bac à graviers. Je pense vraiment que j'aurais pu faire quelque chose de bien."

Pour Sainz, la situation est d'autant plus frustrante que, malgré une monoplace capable de jouer la gagne, et après ce nouvel abandon, il ne pointe qu'au cinquième rang du classement, à déjà 48 unités de son équipier Charles Leclerc, toujours leader, et à 21 points du deuxième, Max Verstappen (Red Bull), vainqueur hier à Imola.

"C'est très mauvais", continue Carlos Sainz. "Je dois dire que c'est définitivement un moment difficile, et évidemment je voulais faire une bonne course ici devant nos fans."

"Il restait encore 63 tours, alors se faire sortir au deuxième virage, c'est mauvais. Mais, vous savez, il y a toujours ces moments difficiles dans la vie d'un sportif et c'est à mon tour de les traverser et tant que je continue à travailler dur, je suis sûr que les bons moments viendront."

Ontdek het op Google Play