Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Magnussen a cru que sa qualification était ruinée, avant de décrocher  un record pour Haas

Magnussen a cru que sa qualification était ruinée, avant de décrocher un record pour Haas

Actualités F1

Magnussen a cru que sa qualification était ruinée, avant de décrocher un record pour Haas

Magnussen a cru que sa qualification était ruinée, avant de décrocher  un record pour Haas

Le pilote danois a pensé sa séance "terminée" après une erreur en Q3, avant d’offrir à l’écurie Haas son meilleur résultat en qualifications de son histoire. La séance qualificative du vendredi à Imola, qui précède la course sprint de samedi, n’a pas été de tout repos pour Magnussen et pour les membres de l’écurie Haas.

Alors que ce dernier a su à chaque fois se sortir de la Q1 et de la Q2 malgré plusieurs arrêts sous drapeau rouge pour divers incidents en piste, Kevin Magnussen a lui-même interrompu la séance en Q3 en partant en tête-à-queue dans le bac à graviers à Acque Minerale.

Qualif - Verstappen devance Charles Leclerc, Magnussen quatrième!Lire plus

"Vous voulez être aussi large que possible avant de tourner et de vous rapprocher de la ligne blanche, mais je ne pense pas l'avoir touchée", explique-t-il au sujet de sa sortie de route.

"Je pense que j'ai juste bloqué les arrières et quand ils sont complètement bloqués, j’ai complètement perdu la voiture. Je suis passé dans les graviers, et j'ai cru que c'était fini."

Mais Magnussen a pu garder son moteur en marche, et s’extirper des graviers pour ramener sa VF-22 au stand, et reprendre la piste pour la fin de séance.

Là, il signait un chrono de 1’29’’164 qui le hissait à la quatrième place du classement, à 1’165 de la pole position de Max Verstappen, et à quelques centièmes du troisième temps signé par la McLaren de Lando Norris.

Cette quatrième place en qualification était historique pour l’écurie Haas, qui enregistrait son meilleur résultat dans cet exercice depuis son arrivée en F1 en 2016.

"C'est fantastique", se félicite Kevin Magnussen.

"C'est tellement inattendu, même après une bonne course à Bahreïn et à Djeddah, c'est toujours aussi cool d'être dans cette position et de se battre si près du sommet."

"Je veux dire, nous étions plus forts sur le mouillé que nous le serons sur le sec, mais quand même, c'est fou."

Ontdek het op Google Play