Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Leclerc - Verstappen, pourquoi se détestaient-ils en Karting ?

Leclerc - Verstappen, pourquoi se détestaient-ils en Karting ?

Actualités F1

Leclerc - Verstappen, pourquoi se détestaient-ils en Karting ?

Leclerc - Verstappen, pourquoi se détestaient-ils en Karting ?

Charles Leclerc a révélé la raison pour laquelle lui et son rival pour le titre de champion de F1, Max Verstappen, se "détestaient" à l'époque de leurs courses en karting.

Avec deux victoires et une seconde place en l’espace de trois Grand Prix, Charles Leclerc réalise un début de saison quasi parfait. En effet, sur les 78 points délivrés en trois courses, le pilote monégasque en a récolté 71. Le pilote Ferrari détient également une avance de 34 points sur son plus proche poursuivant, le pilote Mercedes George Russell.

Mais c'est avec le champion du monde en titre, Max Verstappen, que les batailles ont été les plus disputées en ce début de saison. Si le pilote hollandais a dû abandonner à deux reprises, il a toujours été au contact de la Ferrari de Charles Leclerc. S’il compte aujourd’hui 46 points de retard sur le Monégasque, le champion du monde en titre pourrait rapidement refaire son retard.

Les deux jeunes hommes se sont déjà battus en piste au volant de Formule 1, on se rappellera du Grand Prix d’Autriche ou d’Angleterre lors de la saison 2019. À cette époque, les deux pilotes avaient rudement bataillé pour garder leurs positions.

Charles Leclerc et Max Verstappen se connaissent depuis de nombreuses années et bataillaient déjà de la sorte alors qu’ils étaient de jeunes adolescents. Pendant leurs carrières en karting, les deux hommes étaient des rivaux acharnés, ce qui a conduit Leclerc à expliquer comment une telle animosité a été créée en raison de leur domination commune dans leur série.

"Ça va être très serré [cette année]", a déclaré Leclerc. "Nous avons toujours été très proches en piste, notamment dans les catégories juniors et en karting".

En riant, Leclerc a ajouté : "Je me souviens que c'était soit moi, soit lui, et c'est pourquoi nous nous sommes détestés à un moment donné, car très souvent, cela ne se terminait pas de la meilleure façon possible. Mais oui, ce sont de bons moments."

"Je ne sais pas si je suis plus fort que lui. Je pense que nous avons juste deux styles de conduites très différents. Parfois, l'un va gagner, parfois l'autre, mais c'est amusant. J'aime ça."

Leclerc - " Trop tôt " pour penser au titre

L'avantage actuel de Leclerc sur Russell est déjà supérieur de deux points au plus grand écart entre Verstappen et Hamilton la saison dernière.

Interrogé pour savoir si cette incroyable avance commençait à jouer sur son état d’esprit, le Monégasque a répondu : "Non, je n'y pense pas maintenant. Je commencerai à y peser dans sept ou huit courses, si nous sommes toujours dans la même position, mais pour l'instant, c'est trop tôt."

Ontdek het op Google Play