Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Verstappen "s'en sort bien" malgré les problèmes de fiabilité - Hill

Verstappen "s'en sort bien" malgré les problèmes de fiabilité - Hill

Actualités F1

Verstappen "s'en sort bien" malgré les problèmes de fiabilité - Hill

Verstappen "s'en sort bien" malgré les problèmes de fiabilité - Hill

Le champion du monde de F1 1996, Damon Hill, estime que Max Verstappen " encaisse bien " les frustrations du début de saison chez Red Bull. En effet, le champion du monde en titre a déjà abandonné deux fois en trois courses.

Max Verstappen débute mal la saison 2022, l’année de la défense de son titre de champion du monde. Le Néerlandais n’a marqué que 25 points alors que la F1 entame sa quatrième manche de la saison.

Carlos Sainz confirmé chez Ferrari jusqu'en 2024Lire plus

Tous les points du Néerlandais ont été obtenus grâce à sa victoire en Arabie Saoudite, mais deux abandons à Bahreïn et en Australie, tous deux survenus alors qu'il occupait la deuxième place, le placent actuellement sixième au classement. Le pilote batave compte 46 points de retard sur le leader du championnat Charles Leclerc.

Après son dernier abandon, Verstappen a qualifié d'inacceptables les problèmes de fiabilité de Red Bull et malgré cette sortie, Damon Hill a déclaré au Podcast F1 Nation :

"Je pense que Max s'en sort bien. Nous avons entendu quelques expressions de mécontentement notamment quand il a employé le mot "inacceptable" en parlant des problèmes de fiabilité de la Red Bull. Mais je pense que Christian Horner est lui aussi d'accord avec ça, que ce n'est pas acceptable et qu'ils doivent régler ce problème."

"Il vaut mieux avoir une voiture rapide qui n'est pas fiable qu'une voiture lente qui est fiable", avait assuré Christian Horner. "Une fois que vous avez la vitesse, vous pouvez travailler sur tous les autres éléments et l’équipe va s’employer avec acharnement pour réparer cela, mais ça nous a coûté beaucoup de points et pendant ce temps, Ferrari fait le plein de points."

La sympathie de Hill pour Verstappen

Interrogé sur ce qu'il dirait aux médias s'il souffrait de problèmes de fiabilité similaires à ceux de Verstappen, Hill a ajouté :

"C'était beaucoup plus facile à mon époque. Nous avions une conférence de presse et ensuite, après la course, les journalistes venaient autour du camping-car pour poser quelques questions, vous preniez votre avion et rentriez chez vous."

Ferrari : un pilote numéro un déjà désigné dans "trois ou quatre Grands Prix" ?Lire plus

"Ils travaillent si dur. Ils sont constamment bombardés dès qu'ils sortent de la voiture et je ne sais pas comment ils font, ces pilotes d'aujourd'hui."

"C'est tout simplement incessant, les interviews et tout le reste. Je ne m'en sortirais pas très bien, je laisserais probablement échapper quelques mots et je dirais 'je suis vraiment beep beep beep'", a conclu le champion du monde 1996.

Ontdek het op Google Play