Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Entre Sainz et Ferrari, encore quelques points de désaccord

Entre Sainz et Ferrari, encore quelques points de désaccord

Actualités F1

Entre Sainz et Ferrari, encore quelques points de désaccord

Entre Sainz et Ferrari, encore quelques points de désaccord

La prolongation du contrat du pilote espagnol au sein de la Scuderia au-delà de la saison 2022 est encore en cours de négociations entre les deux parties.

Après une première saison solide avec Ferrari en 2021 - il avait terminé cinquième du championnat derrière les pilotes Mercedes et Red Bull, et devant son équipier Charles Leclerc -, Carlos Sainz Jr connaît un exercice 2022 plus compliqué.

Devancé en performances pures par Leclerc, le pilote espagnol n’a pu encore totalement exploiter la supériorité des voitures italiennes en ce début de saison, malgré deux podiums à Bahreïn puis en Arabie Saoudite.

Leclerc et Sainz "libres de se battre" à ImolaLire plus

Alors que l’écart se creuse au classement entre Leclerc, large leader du championnat, et Sainz - désormais troisième depuis son abandon en Australie -, la question du renouvellement du contrat du Madrilène chez Ferrari après 2022 n’est toujours pas réglée.

Selon F1-insider, un point de désaccord subsiste encore entre les deux parties, qui empêche pour l’heure l’officialisation de la reconduction de Sainz au sein de l’écurie italienne après cette saison.

En effet, alors que Carlos Sainz pousse pour la reconduction de deux années fermes de contrat, les dirigeants de la Scuderia Ferrari souhaiteraient lui proposer une année de contrat, puis une option pour 2024.

En l’état actuel des choses, la situation resterait ainsi bloquée, et les relatives contre-performances de Carlos Sainz pourraient mettre les responsables de l’écurie Ferrari dans une certaine position de force dans ce contexte.

D’autant que Mick Schumacher, membre de la Ferrari Academy, n’a pas caché son ambition de décrocher un volant de titulaire au sein de la Scuderia dans un avenir proche, et marcher ainsi sur les pas de son illustre père, septuple champion du monde, dont cinq titres avec Ferrari.

Ontdek het op Google Play