Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Russell - "Il n'y a pas encore de grandes nouveautés à venir sur notre F1"

Russell - "Il n'y a pas encore de grandes nouveautés à venir sur notre F1"

Actualités F1

Russell - "Il n'y a pas encore de grandes nouveautés à venir sur notre F1"

Russell - "Il n'y a pas encore de grandes nouveautés à venir sur notre F1"

George Russell, deuxième au classement des pilotes en Formule 1, déclare que Mercedes n'apportera pas de grandes nouveautés sur sa monoplace lors des prochains Grand Prix.

La saison 2022 n'a pas démarré comme le souhaitait l'écurie Mercedes. Huit fois championne du monde des constructeurs, la firme allemande est en proie à de fâcheux soucis de marsouinage sur sa nouvelle monoplace. Alors que sa W13 manque cruellement de rythme pour se mêler à la bataille entre Ferrari et Red Bull, son classement actuel au championnat constructeur est totalement en inéquation avec ses réelles performances.

Wolff demande des éclaircissements sur la situation de Red Bull PowertrainsLire plus

En effet, Mercedes pointe aujourd'hui à la deuxième place du Championnat du monde des constructeurs, sans avoir remporté une seule course. La marque à l'étoile compte dix points d'avance sur Red Bull et 39 unités de retard sur le leader du championnat, la Scuderia Ferrari. Ce classement révèle surtout que les Flèches d'argent démontrent une grande fiabilité, ce qui leur a fait gagner de nombreux points. En effet, en l'espace de trois Grand Prix, Mercedes a toujours placé ses deux monoplaces dans les points. Elle est aussi la seule écurie à n'avoir encore jamais abandonné en 2022.

Russell au volant de la W13 à Melbourne

Afin de remédier à ce problème de rebonds, entravant la performance de la W13, les ingénieurs Mercedes travaillent jour et nuit sur de possibles améliorations. SI certains avançaient le fait que les Mercedes recevraient de grandes nouveautés à Imola, George Russell s'est empressé de démentir cette information.

"Malheureusement, il n'y a pas encore de grandes nouveautés à venir sur la monoplace", a-t-il assuré. "C'est un processus qui prendra du temps. Il faudra attendre plusieurs courses avant de voir des nouveautés. Bien évidemment, il y aura parfois des petites améliorations, mais nous savons que nos rivaux en auront eux aussi. Donc nos progrès seront peut-être masqués par les améliorations que produiront Red Bull et Ferrari", a ajouté le pilote anglais.

"J’aimerais dire que nous avons progressé, que nous nous sommes rapprochés des meilleurs, mais non. Nous n'avons pas encore réduit l'écart au tour avec Ferrari et Red Bull", a déclaré George Russell.

La W13 à Djeddah

Malgré des résultats en demi-teinte et une position au championnat plutôt artificielle, George Russell garde confiance en son écurie. Pour le jeune pilote anglais, le principal est de maintenir ce niveau de fiabilité et de rester au contact des Ferrari et des Red Bull au championnat.

"Nous savons que cette monoplace a du potentiel et c’est par le travail que nous réussirons à le débloquer. Cela n'arrivera pas en un claquement de doigts, il faudra attendre plusieurs courses, mais je suis convaincu que nous y arriverons. Pour le moment, si nous continuons à décrocher ce genre de résultats, alors nous resterons dans la lutte", a conclu George Russell.

Le jeune transfuge de l’écurie Williams est actuellement le dauphin de Charles Leclerc au classement des pilotes. Il compte aujourd’hui 4 points d’avance sur Carlos Sainz et 34 unités de retard sur le leader du championnat, le Monégasque Charles Leclerc.

Ontdek het op Google Play