Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alpine ouvert à un prêt de Piastri en 2023

Alpine ouvert à un prêt de Piastri en 2023

Actualités F1

Alpine ouvert à un prêt de Piastri en 2023

Alpine ouvert à un prêt de Piastri en 2023

Laurent Rossi, PDG d'Alpine F1 Team est ouvert à l'idée de prêter Oscar Piastri à une autre écurie de Formule 1 dans l'éventualité où le duo de pilote actuel serait reconduit en 2023.

Le champion 2021 de F2, champion de F3 en 2020 et de F4 en 2019, se retrouve sans baquet de F1 en 2022. L'Australien a donc été nommé pilote de réserve par Alpine avec un programme de développement renforcé, qui comprendra la participation à tous les essais et à toutes les séances de simulateur, ainsi qu'aux débriefings pendant les week-ends de course.

Chez Alpine, Piastri roulera bientôt en essais libresLire plus

Esteban Ocon est sous contrat jusqu'à la fin 2024, alors que le contrat de Fernando Alonso expire fin 2022. Piastri pourrait donc prendre la place du double champion du monde Espagnol si ce dernier ne continuait pas l'aventure avec l'écurie française.

Cependant, Alonso a clairement indiqué lors du week-end du Grand Prix d'Australie qu'il avait l'intention de continuer à courir pendant "deux ou trois ans".

Préparer Piastri à ses débuts en F1

Laurent Rossi n'est pas surpris par les commentaires d'Alonso et qu'il était trop tôt dans la saison pour prendre des décisions concernant les pilotes de 2023. L'avenir d'Alonso ne change pas nécessairement le plan pour Piastri.

Alonso - "Je vais courir, deux ou trois ans de plus"Lire plus

"Il est normal que Fernando ne se projette pas seulement jusqu'à la fin de cette année. C'est normal et tant qu'il conduit aussi bien, si j'étais lui, je continuerais à conduire."

"Il est un peu tôt dans la saison pour que nous puissions positionner n'importe quel pilote n'importe où dans notre équipe ainsi que dans les autres équipes. Je n'ai donc pas trop insisté sur ce point."

"Nous allons développer Oscar à travers le programme, cela ne change rien. Ensuite, nous nous assurerons que... ce n'est pas une question de si, mais quand Oscar fera son entrée en Formule 1, il sera aussi prêt que possible. C'est la seule chose qui compte pour moi."

Un prêt à condition que Piastri revienne chez Alpine

Si Alonso continue avec Alpine en 2023, Rossi est ouvert pour prêter Piastri à une autre écurie. Cependant, il ne le ferait que s'il peut récupérer le pilote Australien dans le futur.

"Si c'est une solution qui me permet de le récupérer à un moment donné, je pourrais y penser. Je ne suis pas opposé à la solution."

"Vous comprenez que je veux développer Oscar, je ne veux pas le laisser sur le banc à attendre éternellement."

"Il doit être prêt le jour venu. Et le jour viendra parce qu'il est très talentueux, il est très digne d'occuper l'une des 20 premières places ici. Et je crois vraiment qu'il a le potentiel d'être un futur champion du monde, j'en suis persuadé. Il doit donc être entraîné autant que possible en attendant."

"[Envisager un prêt a] toujours été un paramètre pour nous tous. Nous savions l'année dernière que Fernando était performant. Et il serait très surprenant que soudainement, pendant l'hiver, il perde sa magie."

"Soyons donc réalistes. Cela fait partie des scénarios que nous devons explorer."

Remporter le titre avec Piastri, "scénario idéal"

La situation idéale pour Alpine serait de prêter Piastri, et de le récupérer lorsque l'écurie sera capable de jouer le titre.

"C'est la chose dont nous avons discuté avec lui et [le manager] Mark Webber. J'aimerais avoir Oscar comme pilote pour la future Alpine lorsque nous serons sur la plus haute marche du podium."

"Pour moi, le scénario idéal est qu'il gagne des courses et des championnats avec nous. C'est ce que nous allons essayer d'atteindre."

Cependant, un obstacle pourrait se dresser contre l'option de prêter Piastri à une autre écurie. En effet Alpine Renault n'a aucune écurie cliente utilisant le moteur Renault. Mais Rossi ne semble pas être inquiet à ce propos.

"La première chose était de mettre de l'ordre dans notre maison et d'obtenir un moteur qui nous permette d'être compétitifs sur la grille. C'est fait. Ensuite, nous pourrions avoir des équipes clientes dans les équipes existantes ou les nouveaux entrants seront très heureux d'envisager cela. C'est dans l'ordre naturel des choses." "Est-ce que c'est totalement lié aux pilotes ? Bien sûr, cela joue un rôle. Mais je retournerais aussi la situation en disant que je ne suis pas contre le fait d'avoir des collaborations avec des équipes qui n'ont pas mon moteur."

Quand Piastri doit-il devenir pilote titulaire Alpine ?

Ontdek het op Google Play