Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Wolff prudent sur l'apport d'améliorations pour la Mercedes W13

Wolff prudent sur l'apport d'améliorations pour la Mercedes W13

Actualités F1

Wolff prudent sur l'apport d'améliorations pour la Mercedes W13

Wolff prudent sur l'apport d'améliorations pour la Mercedes W13

Toto Wolff estime que Mercedes ne devrait pas se précipiter pour apporter des améliorations à la W13.

L'écurie huit fois championne du monde constructeurs n'est pas au mieux en ce début de saison 2022. Elle accuse un retard de 39 points au championnat constructeurs. George Russell accusait un retard moyen d'environ une seconde par tour sur Charles Leclerc lors du dernier Grand Prix en Australie.

Hamilton sait qu'il sera "difficile de rattraper Ferrari"Lire plus

A ce rythme, le bataille pour les deux championnats pourrait être compromise, bien qu'il reste encore 20 manches à disputer. Les deux pilotes ne sont pas satisfaits de la monoplace et savent que les améliorations prendront du temps.

Comprendre la W13

A la fin du Grand Prix 'd'Australie, Toto Wolff expliquait que l'équipe craint d'apporter des améliorations qui pourraient créer de la confusion si l'équipe ne comprend pas mieux sa monoplace au préalable.

"Je pense que nous apprenons juste la voiture, nous apprenons les pneus", a-t-il expliqué. "Rien de ce que nous avons fait ce week-end n'a débloqué le potentiel aérodynamique ou réduit le rebondissement. Nous sommes toujours au même endroit."

"Et c'est pourquoi cela n'a aucun sens d'apporter des mises à jour, parce que vous vous embrouillez encore plus. Peut-être que c'est le fait que plus vous apportez de l'appui, plus le rebondissement est mauvais. Donc, nous sommes encore en train d'apprendre."

Garder confiance dans le potentiel de la W13

L'Autrichien déclarait en début de saison que la Mercedes avait beaucoup de potentiel à débloquer par franchir cette étape. Lorsqu'on lui a demandé s'il était toujours convaincu du potentiel de la W13 après trois courses du championnat 2022, Wolff répond :

"Oui, je le suis. Parce que quelle est l'autre solution ? Revenir en arrière, revenir plusieurs mois en arrière, et ensuite mettre cette voiture sur la piste ? Je ne pense pas que ce soit faisable", a-t-il commenté. "Cela ne nous ferait pas avancer en termes de performance par rapport aux autres - c'est un jeu relatif. Nous n'avons donc, à ce stade, pas d'autre choix que de comprendre. Quel que soit le résultat, d'après ce que nous avons compris, nous pourrons modifier ou peaufiner la voiture."

Ontdek het op Google Play