Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Bernd Mayländer répond aux critiques de Max Verstappen

Bernd Mayländer répond aux critiques de Max Verstappen

Actualités F1

Bernd Mayländer répond aux critiques de Max Verstappen

Bernd Mayländer répond aux critiques de Max Verstappen

Après le Grand Prix d’Australie, Max Verstappen a fortement critiqué la vitesse de la voiture de sécurité lors de ses interventions en piste. Bernd Mayländer a tenu à répondre au champion du monde en titre.

Bernd Mayländer, pilote de la voiture de sécurité en F1 depuis maintenant de nombreuses années, pilote aujourd’hui une Aston Martin Vantage ainsi qu’une Mercedes AMG GT-R Black Series. Cette dernière a fait son apparition en F1 cette année, venant en remplacement de la Mercedes AMG GT-R. La nouvelle Mercedes développe beaucoup plus de puissance et est nettement plus rapide en piste. De fait, les pilotes manifestent moins leurs difficultés à chauffer leurs gommes quand la voiture de sécurité est en piste.

Verstappen qualifie l'Aston Martin de "tortue" en pisteLire plus

Cependant, lors du Grand Prix d’Australie, Bernd Mayländer était aux commandes de l’Aston Martin Vantage. Cette dernière serait bien plus lente que la Mercedes. En effet, l’Anglaise concéderait plus de cinq secondes au tour face à la Mercedes.

C’est pour cela que Max Verstappen s’est plaint du rythme de la voiture de sécurité en la comparant à une tortue.

"La voiture de sécurité roulait tellement lentement. C'était comme une tortue sur la piste. C'était incroyable ! Avec cette voiture, on roulait seulement à 140 [km/h] sur la ligne droite, où il n'y a pas de voiture endommagée, je ne comprends pas pourquoi nous devions rouler si lentement", a déclaré Max Verstappen.

Le pilote de la voiture de sécurité a tenu à s’expliquer après la remarque du pilote de l’écurie Red Bull.

"J’ai entendu les critiques de pilotes comme Verstappen, mais je ne pouvais pas faire grand-chose de plus", a déclaré Bernd Mayländer. "C’est bien que Charles ait vu que j’étais absolument à fond. C’est tout ce que je pouvais faire sur ce circuit."

En effet, alors qu’il était leader de la course lors des multiples interventions de la voiture de sécurité, Charles Leclerc a clairement remarqué que le pilote devant lui tirait le maximum de la voiture anglaise.

"Lorsque j’étais derrière la voiture de sécurité, j’ai vraiment hésité à me plaindre", a assuré le leader du championnat. "Mais ensuite, j’ai pu observer à quel point la voiture de sécurité glissait dans les virages. Je pense qu’il ne pouvait vraiment pas aller plus vite. Je n’ai donc rien dit, car je ne voulais pas lui mettre trop de pression," a conclu Charles Leclerc.

Ontdek het op Google Play