Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Wolff appelle à revoir les partenariats techniques entre certaines écuries

Wolff appelle à revoir les partenariats techniques entre certaines écuries

Actualités F1

Wolff appelle à revoir les partenariats techniques entre certaines écuries

Wolff appelle à revoir les partenariats techniques entre certaines écuries

Le directeur de l'écurie Mercedes, Toto Wolff, a appelé à une réforme des règles de la F1 concernant les relations entre les équipes, après la précédente "tempête médiatique" que l'écurie avait connue en laissant Aston Martin utiliser sa soufflerie.

Les équipes ont longtemps eu des partenariats techniques en F1, les grands constructeurs, plus aptes financièrement, tissant des liens avec des équipes plus petites et indépendantes.

Pierre Gasly signe un appel contre l'extrême droite françaiseLire plus

Le partenariat le plus représentatif sur la grille est celui qui existe entre Ferrari et Haas. L'équipe américaine ayant pourtant légalement acheté des pièces pour ses voitures à la firme italienne depuis qu'elle a rejoint la grille.

L'équipe a éveillé certains soupçons avec un regain de forme lors des trois premières courses de la nouvelle saison. Certaines écuries ayant même demandé des éclaircissements de la part de la FIA sur la nature des liens entre Ferrari et Haas.

Mais avec le plafond budgétaire maintenant bien en vigueur, il y a moins de disparité entre les ressources financières des équipes.

Lorsqu'on lui a demandé si cela signifiait que les règles de la F1 devaient être révisées, Wolff a répondu :

"Je pense qu'il faut les réformer. Nous voulons éviter ce genre de discussions que nous avons actuellement, la polémique autour des derniers jours ou des dernières semaines. Tout le monde mérite d'être performant et les gens devraient être félicités quand ils ont fait du bon travail."

"Mais certains des changements de poste ou d'entité dans les mêmes locaux ne font que créer des rumeurs et des interrogations qui ne sont pas nécessaires pour le sport", a ajouté le directeur de l'écurie Mercedes.

"Chez Mercedes, nous avons déjà vécu ce genre de problème, notamment lorsque, Aston Martin qui à l’époque s’appelait Racing Point avait utilisé notre soufflerie. Une véritable tempête médiatique s’était abattue sur eux et sur notre écurie à cette époque. Tout le monde avait observé leurs monoplaces avec la plus grande attention."

"Mais à l'avenir, aucune écurie ne devrait être en mesure de coopérer comme on le voit aujourd'hui, avec d’autres équipes", a conclu Toto Wolff.

Ontdek het op Google Play