Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Le Grand Prix de Monaco "également au calendrier de la Formule 1 après 2022"

Le Grand Prix de Monaco "également au calendrier de la Formule 1 après 2022"

Actualités F1

Le Grand Prix de Monaco "également au calendrier de la Formule 1 après 2022"

Le Grand Prix de Monaco "également au calendrier de la Formule 1 après 2022"

Le Grand Prix de Monaco restera une entrée "normale" du calendrier de la Formule 1 après 2022. C'est ce qu'affirme Michel Boeri, président de l'Automobile Club Monaco. Ce faisant, il met fin aux rumeurs récentes sur l'avenir de la course.

La Formule 1 devient de plus en plus populaire dans le monde entier. De plus en plus de pays se présentent à la FIA et la FOM avec un intérêt pour l'organisation d'un week-end de Grand Prix. On trouvera ainsi de nouveaux noms sous peu, avec notamment le Grand Prix de Las Vegas l'année prochaine tandis que l'Afrique du Sud fait figure de grande favorite pour intégrer le calendrier à partir de 2024. De plus, la Chine reviendra également dans la liste des destinations l'année prochaine.

Dans la balance

Mais cela pose problème. Selon la réglementation en vigueur, le calendrier de la Formule 1 ne peut comporter qu'un maximum de 24 courses. Le compteur est actuellement à 22, en raison de la disparition de la Russie. Avec l'arrivée de toutes ces nouvelles destinations, le maximum est donc dépassé. C'est pourquoi il y a un certain nombre de courses dans la balance, ou menacées d'alternance. La France, la Belgique et le Mexique ont tous un contrat arrivant à leur terme, ce qui ne signifie pas, comme dans le cas du Mexique, qu'ils sont réellement menacés de disparition de leur place chaque année. De plus, le PDG de la Formule 1, Stefano Domenicali, a récemment annoncé que les courses traditionnelles ne sont pas sûres de leur place à l'avance, ce qui mettrait également Monaco en danger.

L'avenir de Monaco

Des rumeurs sur la disparition de la course en Principauté ont rapidement circulé, mais selon Boeri, c'est un non-sens : "J'ai envie de répondre à ce que nous avons lu dans la presse", déclare-t-il dans La Gazette de Monaco. "Ce n'est pas juste. Nous sommes toujours en pourparlers et devons le concrétiser en signant un contrat. Je peux vous assurer que la course aura également lieu après 2022. Que ce soit un contrat de trois ou cinq ans, je ne sais pas. Je ne sais pas, mais c'est un détail."

Moet Monaco op de kalender blijven?

724 voix
Ontdek het op Google Play