Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ocon aurait préféré conserver la quatrième zone de DRS

Ocon aurait préféré conserver la quatrième zone de DRS

Actualités F1

Ocon aurait préféré conserver la quatrième zone de DRS

Ocon aurait préféré conserver la quatrième zone de DRS

Selon Esteban Ocon, il y aurait eu plus de spectacles et plus de dépassements lors du Grand Prix d’Australie si la quatrième zone de DRS avait été maintenue.

Lorsque les vingt pilotes de Formule 1 sont arrivés à Melbourne, c’est presque une nouvelle piste qu’ils ont pu découvrir. En effet, depuis la saison 2019, le circuit a été largement modifié afin de favoriser le spectacle en piste. En plus d’avoir modifié plusieurs virages, une quatrième zone de DRS avait été ajoutée au tracé, entre les virages 8 et 9.

Alpine d'autant plus déçu que l'équipe "est vraiment dans le coup"Lire plus

De fait, les monoplaces arrivaient à très haute vitesse dans cet enchaînement rapide. Les pilotes ont pu chercher la limite de leurs voitures à l’amorce de ce virage, lors des séances d’essais libres 1 et 2.

Les 20 acteurs de la F1 ont également pu donner leurs avis sur cette nouvelle zone de DRS lors du briefing des pilotes du vendredi soir. Au cours de cette réunion, une voix a pesé en faveur du retrait de cette quatrième zone. En effet, Fernando Alonso a relevé le fait que ce virage pouvait devenir dangereux si une monoplace l’abordait avec le DRS ouvert.

Le pilote espagnol avait donc demandé la suppression de cette zone de DRS pour des raisons de sécurité. Sa voix a été entendue puisqu’à seulement 20 minutes du début de la troisième séance d’essais libres, les organisateurs ont décidé de retirer cette zone DRS du circuit.

Cependant, après la course, Esteban Ocon est revenu sur ce choix et a regretté que cette zone de DRS ait été retirée. Interrogé par Motorsport.com, il déclarait ;

"Les pilotes étaient très proches, mais on ne pouvait pas se dépasser. Je pense qu'il nous manquait probablement cette quatrième zone DRS. Je reconnais qu’à cet endroit, c’était dangereux, mais c’est là que j’étais le plus proche des autres voitures. C'est risqué de dépasser à de telles vitesses, et je suis d'accord pour dire que c'était mieux de la supprimer pour la sécurité, mais c'est ce qu'il nous a probablement manqué pour avoir un peu plus de spectacles."

Pour le pilote français, qui est resté bloqué pendant de nombreux tours derrière Alex Albon, il aurait pu dépasser à cet endroit. Mais on l’a vu lors du Grand Prix lorsque Carlos Sainz a perdu l’arrière de sa monoplace dans ce virage. Les bas-côtés de la piste étant composés de gazon, la monoplace de l’espagnol a glissé sur de nombreux mètres avant de revenir en piste, passant de justesse sous le museau de la Haas de Mick Schumacher.

Ontdek het op Google Play