Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alpine d'autant plus déçu que l'équipe "est vraiment dans le coup"

Alpine d'autant plus déçu que l'équipe "est vraiment dans le coup"

Actualités F1

Alpine d'autant plus déçu que l'équipe "est vraiment dans le coup"

Alpine d'autant plus déçu que l'équipe "est vraiment dans le coup"

A l'occasion du Grand Prix d'Australie, Alpine est parvenu à faire entrer Esteban Ocon dans les points.

Le jeune français signe ainsi sa troisième arrivée consécutive dans le top 10 en autant de courses 2022, ce qui le place, avec les six points de cette septième position, à cette même septième place au championnat du monde des pilotes, 5 unités derrière Max Verstappen et 4 devant Lando Norris.

En dépit de ce résultat, le clan de l'équipe tricolore ne cachait pas une certaine amertume du fait d'avoir par ailleurs vu Fernando Alonso se classer 17e. L'Espagnol n'a pas caché son "dégoût" à la fin de la course, et c'est ce sentiment qui nourrissait également les propos d'après-course du PDG d'Alpine, Laurent Rossi.

Ocon - "On aurait pu jouer un top cinq aujourd’hui"Lire plus

"Nous sommes globalement déçus par notre résultat aujourd'hui", commentait-il ainsi sans équivoque, tout en cherchant à voir dans cette déception quelque chose d'encourageant. "C'est finalement bon signe de pas être satisfait, car cela prouve à quel point nous avons progressé en tant qu'équipe", estimait-il ainsi.

"Nous savons que nous avions la vitesse et le potentiel pour obtenir un bien meilleur résultat avec nos deux voitures, mais le week-end n'a pas tourné en notre faveur. Il est difficile de dépasser sur cette piste - plus encore si l'on compare aux deux premières visitées cette saison - et étions donc conscients que le résultat des qualifications, samedi, influencerait en grande partie l'issue de notre course." Des qualifications qui avaient vu les monoplaces Alpine partir depuis les huitième et dixième rangs de la grille de départ. "C'est toujours compliqué de grimper dans la hiérarchie", estimait Rossi sur ce point.

Après une entame de course prometteuse pour Alpine, la Voiture de sécurité a particulièrement pénalisé Fernando Alonso, qui gérait bien une stratégie discrète mais efficace le voyant partir en pneus dur pour chausser les medium par la suite. "Dans l'ensemble, nous avons montré que nous étions compétitifs et allons continuer à construire sur la bonne base que nous avons à disposition, à laquelle nous allons apporter quelques améliorations pour les courses à venir afin de de continuer à nous battre dans le haut de la grille", assure Rossi, résolument tourné vers la suite du championnat.

Alonso après sa 17e place au GP d'Australie : "Nous aurions pu être sur le podium"Lire plus

"Pour cela, nous allons travailler notre régularité de manière à mettre les deux voitures dans les points. J'ai confiance dans le fait que tout le monde à Enstone et à Viry va continuer à travailler dur dans le but de faire progresser cette équipe qui le mérite. Nous nous tournons désormais vers la prochaine étape et notre retour en Europe, à Imola. Notre équipe est vraiment dans le coup et c'est à nous maintenant de conserver un niveau de motivation très élevé dans l'optique de la lutte au championnat."

Au classement des constructeurs, Alpine quitte Melbourne au cinquième rang, avec 22 points. La moisson de 18 unités de McLaren a permis à l'équipe de Woking de reprendre le dessus sur la structure des hommes des Laurent Rossi. Au classement des constructeurs

Ontdek het op Google Play