Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Sainz - "Je n'aurais pas dû pousser autant et j'aurais dû rester patient"

Sainz - "Je n'aurais pas dû pousser autant et j'aurais dû rester patient"

Actualités F1

Sainz - "Je n'aurais pas dû pousser autant et j'aurais dû rester patient"

Sainz - "Je n'aurais pas dû pousser autant et j'aurais dû rester patient"

C'est un week-end australien à oublier pour Carlos Sainz qui a du abandonner la course dès les premiers tours. L'espagnol met fin à une série de 17 courses dans les points. Et également fin à une série de 31 courses à l'arrivée depuis le Grand Prix d'Eifel 2020.

Le week-end avait bien démarré pour l'Espagnol qui était proche de Leclerc durant les séances d'essais libres. Mais en qualifications, alors que son coéquipier Charles Leclerc a décroché la pole, Sainz ne s'est qualifié qu'en neuvième position. Son premier tour de Q3 a été perdu à cause du drapeau rouge suite à l'accident de Fernando Alonso. Il a ensuite eu des difficultés à démarrer sa voiture pour un dernier run, ce qui l'a amené à faire son dernier tour sans pneus correctement préparés.

Binotto : "Je suis heureux de voir que nous sommes autant en forme"Lire plus

Il a ensuite dû changer son volant à la dernière minute sur la grille de départ, et sa voiture s'est mise en anti-décrochage lors du tour de formation et du départ réel.

En 14ème position après avoir perdu du terrain au premier tour, Sainz est sorti large au virage 9 en essayant de regagner des places, a glissé sur l'herbe et est parti en tête-à-queue dans les graviers.

Des problèmes d'avant course

Interrogé sur ses problèmes d'avant course, il déclare : "Nous avons eu des problèmes similaires à ceux d'hier avec les interrupteurs de la voiture"

"Certains interrupteurs ne fonctionnaient pas. Nous avons dû changer le volant une minute avant le départ, ce qui signifie que le deuxième volant n'était pas bien configuré pour le départ, et j'avais le mauvais réglage de carte de départ qui me donnait l'anti-décrochage dans les deux départs, ce qui signifie malheureusement que nous avons déclenché l'antipatinage."

"Nous avons perdu du terrain sur le pneu dur et ensuite, avec la précipitation de vouloir revenir dans le peloton, j'ai fait une erreur de conduite."

Le partage de responsabilités entre le Sainz et Ferrari

Sainz admet qu'il aurait dû être plus mesuré en début de course compte tenu de sa situation, mais selon lu, Ferrari doit également assumer une grande partie de la responsabilité de la position dans laquelle il s'est retrouvé.

"Je dois être dur avec moi-même pour une erreur de pilote. De toute évidence, nous apprenons encore à connaître ces pneus et clairement, le pneu dur ce week-end était délicat dans les premiers tours et je n'aurais pas dû pousser comme je l'ai fait."

"C'est une conclusion facile : je n'aurais pas dû pousser autant et j'aurais dû rester patient."

"Mais en même temps, nous n'étions pas parfaits en tant qu'équipe. Trop de problèmes de direction, des problèmes d'anti-décrochage et les qualifications qui vous mettent sur la défensive."

"Cela vous met sous pression et je n'ai pas réagi en conséquence."

Sainz perd une place au championnat pilotes et se retrouve à 39 points de Charles Leclerc.

Ontdek het op Google Play