Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alonso : "20 secondes plus tard, peut-être que nous étions en pole"

Alonso : "20 secondes plus tard, peut-être que nous étions en pole"

Actualités F1

Alonso : "20 secondes plus tard, peut-être que nous étions en pole"

Alonso : "20 secondes plus tard, peut-être que nous étions en pole"

Fernando Alonso s'est classé en dixième position des qualifications du Grand Prix d'Australie 2022.

L'Espagnol a été malchanceux sur cette séance de qualifications car le moteur de sa monoplace s'est soudainement coupé alors qu'il était en passe de réaliser le meilleur temps de la Q3.

Alonso a été cinquième en Q1 et Q2 lors d'un week-end où la A522 apparait comme la voiture la plus rapide derrière le duo de tête Ferrari/Red Bull.

Mais quelques minutes après le début de la Q3, l'Alpine d'Alonso a heurté les barrières du virage 11 et a provoqué un drapeau rouge.

Le double champion du monde a signalé une panne hydraulique à la radio. Après la séance qualificative, il déclare à The RACE que "la boîte de vitesses ne fonctionnait plus, et le moteur et la direction assistée se sont éteints".

Une malchance continue (?)

Il pense qu'il aurait pu viser la pole position sur le circuit d'Albert Park et déplore la malchance continue à laquelle il est confronté en 2022.

"[C'est] quelque chose que nous devons étudier lorsque la voiture sera de retour."

"C'est incroyable à quel point nous sommes malchanceux. [Si cela se produit] 20 secondes plus tard, peut-être que nous étions en pole.

"Seulement pour ma voiture c'est une préoccupation, l'autre voiture (celle de son coéquipier Esteban Ocon) semble OK."

Qualif - Charles Leclerc en pole devant les deux Red BullLire plus

"C'est pourquoi j'ai dit que c'était un peu malchanceux parce que si nous avions un problème de fiabilité sur les deux voitures, elles sont confrontées à des problèmes, ça pourrait être quelque chose que nous devons corriger, mais ça semble assez aléatoire et [généralement] dans les moments où nous sommes rapides."

"À Bahreïn, nous étions P9 ou P10, peut-être que vous ne vous souciez pas si la voiture s'arrête, mais à Djeddah, nous étions OK, et aujourd'hui, un top 2 ou 3 était garanti je pense."

La cinquième place du Grand Prix du Qatar de l'année dernière reste à la fois pour Alonso et Alpine le meilleur résultat en qualifications jusqu'à présent.

Pas surpris du rythme d'Alpine

Alonso a déclaré qu'il n'était pas surpris par le rythme qu'il a montré sur ce qu'il décrit comme "le meilleur week-end depuis des années pour moi".

"La voiture est de mieux en mieux, nous nous sentons plus confiants", ajoute-t-il.

"L'équipe travaille dur et peut-être [est-ce] une surprise de se battre pour la pole, mais pas une surprise d'être de plus en plus proche des leaders."

Alonso devrait prendre le départ du GP d'Australie demain dans le top 10, s'il peut éviter d'encourir des pénalités de grille pour toute réparation qui pourrait être nécessaire en raison de son accident.

"Nous verrons quand la voiture reviendra au garage si nous devons changer quelque chose qui nous donne des pénalités ou autre."

"Pour l'instant, dans le feu de l'action, quand vous êtes si proche de la pole position, marquer quelques points demain, c'est bien, mais nous méritons un podium tôt ou tard."

Ontdek het op Google Play