Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Le tracé de l'Albert Park "dangereux" par endroits pour Albon

Le tracé de l'Albert Park "dangereux" par endroits pour Albon

Actualités F1

Le tracé de l'Albert Park "dangereux" par endroits pour Albon

Le tracé de l'Albert Park "dangereux" par endroits pour Albon

Le pilote Williams estime que les changements apportés au circuit de l'Albert Park ont positionné des murets de manière "dangereuse" près de la piste par endroits.

Le site du Grand Prix d'Australie a subi des modifications importantes depuis la dernière course de F1 à Melbourne en 2019, avec des virages élargis, et une piste refaite, ainsi que la suppression de la chicane des virages 9-10, laissant place à un enchaînement gauche-droite à haute vitesse.

Russell appelle à un changement de date du Grand Prix d'AustralieLire plus

Des changements qu'a commentés Alex Albon auprès de Sky Sports F1 : "[Le virage deux] est un visage désormais plus rapide [...], nous arrivons beaucoup plus vite en sortie. Je pense que nous sommes là 20 à 30 km/h plus vite que les années précédentes." "Comme le mur est beaucoup plus proche, il faut avoir un gros coeur [à cet endroit]. Le truc à trouver entre ces deux virages est de savoir à quel point vous pouvez aller vite dans le virage un sans compromettre votre passage dans le virage deux."

Evoquant le nouveau positionnement du mur à certains endroits du circuit, Albon a ajouté : "Je ne sais pas trop pour [les murs au niveau de la sortie des stands]."

"Ces murs ont été beaucoup plus rapprochés cette année et nous avons ce mur encore plus serré. C'est en fait assez dangereux, ça peut vous 'aspirer'."

"Parce que nos voitures ont tellement d'appuis, nous sortons très tôt et nous sommes juste à la limite. Je pense qu'en qualifications, la marge sera infime. On va serrer les dents en espérant que la roue avant gauche ne vas pas sauter."

« [Le dernier virage] est en fait le pire du lot. J'ai vu Checo [ Sergio Perez ] sur un tour était à quelques millimètres, et j'ai l'impression que... ne soyez pas surpris en qualifications - j'espère que ce ne sera pas moi - mais il pourrait y avoir des virages coupés."

La nouvelle configuration comprend également quatre zones DRS, et Albon pense que cela impliquera qu'une grande partie des dépassements se fera dans les lignes droites, plutôt que dans les zones de freinage.

"Le virage six est plus rapide et lors des essais libres, il était plus facile de suivre", a ajouté Albon.

"Ce que je dirais, cependant, c'est qu'il y aura des dépassements dans la ligne droite, pas au freinage."

Ontdek het op Google Play