Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Russell appelle à un changement de date du Grand Prix d'Australie

Russell appelle à un changement de date du Grand Prix d'Australie

Actualités F1

Russell appelle à un changement de date du Grand Prix d'Australie

Russell appelle à un changement de date du Grand Prix d'Australie

Le pilote Mercedes a demandé à ce que la F1 reconsidère la position du Grand Prix d'Australie au calendrier de la saison prochaine.

Alors que la grande majorité des acteurs de la Formule 1 se réjouit de retrouver Melbourne, trois ans après la tenue du dernier Grand Prix d'Australie - la course avait été annulée en raison de l'épidémie de Covid alors grandissante alors que pilotes et membres d'écuries étaient sur place en 2020 -, le positionnement même de la course dans le calendrier 2022 soulève quelques critiques.

De 1996 à 2019, l’Australie a toujours constitué la première course du calendrier, sauf à deux reprises lorsque Bahreïn a constitué la première course de la saison. Mais, en 2022, l'épreuve constitue le troisième rendez-vous de l'année, après les deux premières manches disputées à Bahreïn et en Arabie Saoudite.

Alors que la F1 se produisait encore à Djeddah il y a quinze jours, les pilotes et les équipes, rentrés en Europe sitôt après l'Arabie Saoudite, étaient déjà à Melbourne au début de cette semaine afin de s'acclimater au décalage horaire important avec l'Europe.

Une problématique que soulève George Russell. "Avoir Melbourne entre deux courses, surtout en course "solo", c'est trop difficile pour les équipes et pour tout le monde", estime le pilote anglais.

"Les gens sont venus ici dès samedi ou dimanche pour s’acclimater aux conditions, au changement de fuseau horaire, et [maintenant] c’est tout simplement trop."

"Il faut y réfléchir davantage. Il n’y a aucune raison pour que nous ne puissions pas faire [un enchaînement] avec l’une des courses du Moyen-Orient."

"Cela revient à avoir deux courses successives pour les équipes, avec le temps qu’elles passent dans cette partie du monde, et comme la saison s’allonge de plus en plus, nous devons trouver un meilleur équilibre."

Le pilote Red Bull Sergio Perez était "pleinement d’accord" avec Russell, même si le pilote mexicain pense que l’Australie pourrait continuer à ne pas être la manche d'ouverture, mais suivre immédiatement Bahreïn étant donné que ce circuit est désormais utilisé pour les tests de pré-saison.

Perez : "Douloureux pour tout le monde"

"[Le calendrier] fonctionne bien pour le moment car nous effectuons les essais hivernaux à Bahreïn, et il est logique d’y rester", estime le pilote Red Bull. "Mais il faut vraiment que ce soit consécutif avec l’une de ces courses [du Moyen-Orient] parce que venir en Australie pour une seule course est assez douloureux pour tout le monde."
Ontdek het op Google Play