Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Sainz réprimandé pour avoir bloqué Zhou

Sainz réprimandé pour avoir bloqué Zhou

Actualités F1

Sainz réprimandé pour avoir bloqué Zhou

Sainz réprimandé pour avoir bloqué Zhou

Carlos Sainz a été réprimandé pour avoir gêné Guanyu Zhou lors des Essais Libres 1 du Grand Prix d’Australie.

Au volant de son Alfa Romeo, Zhou est arrivé sur la Ferrari de Sainz alors que l’Espagnol était dans un tour de lancement après être sorti des stands, gênant le pilote chinois dans son tour rapide.

EL1- Sainz et Ferrari prennent les commandes, Vettel à l'arrêtLire plus

Sainz a conclu cette première séance d'essais libres en tête, mais a été appelé par les commissaires après coup pour cette infraction. Après enquête, le rapport de ces derniers indiquait :

"Les commissaires ont entendu le pilote de la voiture 55 [Sainz], le pilote de la voiture 24 [Zhou] et les représentants de l’équipe et examiné les preuves vidéo."

"La voiture 55 en était à son premier tour de la séance, après avoir été retardée au début de la séance. La voiture 24 était sur un tour lancé."

"[Carlos Sainz] a admis qu’en raison de ses problèmes d’accès à la piste, il était distrait et s’adaptait toujours à [son installation]. De plus, un problème avec le volume de sa radio, qui a également été noté par les commissaires dans leur analyse, l’a empêché d'entendre les appels de son équipe au sujet de l'arrivée de Zhou."

"Sainz a pris l'initiative de s'écarter dès qu’il a vu Zhou, mais il était trop tard pour éviter de le gêner, comme Sainz l’a lui-même reconnu."

Le pilote Ferrari a donc été "réprimandé" par les commissaires, mais échappe à toute pénalité.

Stroll échappe à la pénalité

Le pilote Aston Martin, Lance Stroll, a également été convoqué par les commissaires sportifs pour avoir gêné la Haas de Kevin Magnussen.

Les commissaires, cependant, n’ont pris aucune mesure, expliquant : "[Kevin Magnussen] était sur un deuxième tour lancé consécutif. [Lance Stroll] était sur un tour de décélération."

"Stroll a été informé par son équipe que Magnussen était sur le même rythme que lui et non sur un tour lancé car ils n’avaient pas réalisé, à ce stade de début de tour, qu'il entamait un deuxième tour lancé."

"Stroll n’a pas tenté de s'écarter devant Magnussen, car il n’a pas pu déterminer que ce dernier était sur un tour lancé lors de la courte période de temps où il était visible dans ses rétroviseurs."

"Il s’est donc appuyé sur les appels radio de son équipe. Les commissaires sportifs reconnaissant la difficulté des équipes à reconnaître des programmes "non standard" comme celui-ci dans la pratique et choisissent de ne pas donner suite."

Ontdek het op Google Play