Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Gasly - "La bataille entre les écuries est déjà très intense"

Gasly - "La bataille entre les écuries est déjà très intense"

Actualités F1

Gasly - "La bataille entre les écuries est déjà très intense"

Gasly - "La bataille entre les écuries est déjà très intense"

Pierre Gasly estime que la lutte intense au milieu de peloton prouve que la toute nouvelle réglementation technique de la F1 est un succès.

Huit des dix équipes ont marqué des points entre le Grand Prix de Bahreïn et celui d’Arabie Saoudite. Seules Aston Martin et Williams affichent toujours un compteur de point à zéro. À titre de comparaison, la saison dernière, il avait fallu 11 courses (GP de Hongrie 2021) pour qu'autant d'équipes réussissent à marquer au moins un point.

GP d'Australie : tout ce qu'il faut savoir !Lire plus

Le niveau de compétition se reflète également lors des qualifications, avec sept constructeurs différents représentés dans chaque séance de Q3. Jusqu'à présent, McLaren est la seule équipe à avoir marqué des points sans pour autant avoir réussi à se qualifier en Q3.

Dans un milieu de peloton aussi disputé, Pierre Gasly a incité AlphaTauri à "profiter de toutes les opportunités".

"La bataille entre les écuries est déjà très intense cette année, avec deux équipes de plus que l'année dernière qui semblent capables de se battre dans le milieu de terrain", a expliqué le pilote français. "Après deux courses, nous pouvons déjà dire que les nouvelles réglementations ont réussi à rendre les dépassements plus faciles qu'avant."

"C'est une très bonne chose que vous puissiez suivre une autre voiture de plus près et nous avons vu le résultat de cela avec de belles batailles depuis le début de saison. Je pense que c'est une tendance qui va se poursuivre tout au long de la saison", a ajouté le pilote normand.

Les pneus Pirelli sont difficiles à comprendre

Avec l'aide de neuf des dix équipes l'an dernier, Pirelli a effectué beaucoup de kilomètres pour développer sa dernière gamme de pneus.

On s'attendait à ce que la gomme soit plus durable, mais si une stratégie à un seul arrêt était possible en Arabie saoudite, ce n'était pas le cas à Bahreïn, la plupart des équipes effectuant trois ravitaillements.

"En ce qui concerne ces pneus plus imposants, il ne semble pas avoir beaucoup changé par rapport aux anciens, d'après ce que nous pouvons voir jusqu'à présent", a concédé Gasly.

"C'est un peu compliqué à comprendre, car à Bahreïn, il y a eu beaucoup plus d'arrêts aux stands que prévu, alors qu'en Arabie saoudite, il n'y a eu qu'un seul arrêt. Donc, je pense qu'il est un peu trop tôt pour avoir une image claire du comportement des pneus", a conclu Pierre Gasly.

Ontdek het op Google Play