Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
GP d'Australie - Ferrari va s'appuyer sur les données de 2019

GP d'Australie - Ferrari va s'appuyer sur les données de 2019

Actualités F1

GP d'Australie - Ferrari va s'appuyer sur les données de 2019

GP d'Australie - Ferrari va s'appuyer sur les données de 2019

La Scuderia Ferrari a étudié de près les données des précédents Grand Prix d'Australie afin de frapper un grand coup lors des essais libres. L’écurie italienne devra tout de même adapter ces données aux modifications qu’a subies le circuit depuis 2019.

La F1 n'est pas retournée sur la piste de l’Albert Park au cours des deux dernières saisons en raison de la pandémie mondiale de Covid-19. Depuis, le dessin de la piste a subi de nombreux changements, notamment par l’aménagement d’une nouvelle section à grande vitesse dans le deuxième secteur. Les changements comprennent également l'élargissement des virages tout au long du tour, pour améliorer le spectacle en piste.

Grand Prix d'Australie - Le programme TVLire plus

La préparation a été rendue encore plus compliquée par les nouvelles monoplaces cette saison. En effet, leurs caractéristiques sont totalement différentes de celles des Formule 1 des années précédentes.

À la question de savoir si les données des années précédentes pouvaient être utiles, David Sanchez, responsable de la conception des véhicules chez Ferrari, a expliqué :

"Bien que le tracé soit plus rapide, la nature sous-jacente de la piste reste la même. C'est toujours un circuit qui récompense une bonne efficacité aérodynamique et une bonne traction. Cela nous permet d'examiner les données des dernières fois où nous y avons couru avec un œil critique. Nous voulons nous assurer que nous prenons en compte tous les éléments clé lorsque nous aborderons les essais libres."

"Nous avons également passé beaucoup de temps à faire tourner la nouvelle voiture dans le simulateur, donc lorsqu'elles partiront sur la piste de l’Albert Park, nos voitures devraient, nous l'espérons, être déjà bien réglées pour nos pilotes", a conclu David Sanchez.

La Scuderia Ferrari arrive en terre australienne en tant que leader aux championnats constructeurs et pilotes. La firme italienne va toutefois devoir se méfier des Red Bull qui pourraient également venir jouer la victoire à Melbourne.

De son côté, l’écurie Mercedes semble toujours en proie à un marsouinage important sur ses W13. L’écurie allemande a apporté avec elle plusieurs améliorations afin de réduire ce phénomène.

Ontdek het op Google Play