Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Russell défaitiste : "Je pense que nous aurons le même niveau de performance lors des prochaines courses"

Russell défaitiste : "Je pense que nous aurons le même niveau de performance lors des prochaines courses"

Actualités F1

Russell défaitiste : "Je pense que nous aurons le même niveau de performance lors des prochaines courses"

Russell défaitiste : "Je pense que nous aurons le même niveau de performance lors des prochaines courses"

L'Anglais, qui mène la barque pour le moment chez Mercedes, ne se veut pas rassurant à l'heure d'aborder la troisième épreuve de la saison.

La troisième manche de la saison approche, et le moins qu'on puisse dire c'est que l'optimisme n'est pas vraiment de mise chez Mercedes. La marque à l'étoile, qui doit cette année encore assumer son statut de favorite, elle qui a remporté les huit dernières couronnes mondiales chez les constructeurs, a clairement marqué le pas en ce début de saison.

Lewis Hamilton prêt pour un biopic ?Lire plus

L'équipe allemande semble en effet avoir bien mal géré la transition vers le nouveau règlement technique, qui fait la part belle à l'effet de sol. Ainsi, la W13 a sans doute été la machine la plus touchée par le marsouinage, ce phénomène qui se traduit par des oscillations de la monoplace autour de son axe de tangage, et qui peut s'avérer très déstabilisante pour le pilote.

Des Mercedes à la peine en Arabie saoudite

Après une première épreuve en trompe-l'œil où Lewis Hamilton et George Russell étaient parvenus à bien limiter les dégâts en terminant respectivement troisième et quatrième à Bahreïn (les deux hommes peuvent remercier les deux Red Bull qui ont toutes deux abandonné dans les dernières boucles à Shakir), le GP d'Arabie saoudite a davantage mis en exergue le manque de compétitivité des flèches d'argent en ce début de saison.

Hamilton est ainsi resté coincé en Q1, alors que Russell réussissait à se frayer un chemin jusqu'en sixième position, finissant un cran au-dessus en course alors que son coéquipier parvenait tout juste à arracher le point de la dixième place.

Le fait est que les deux premières manches se sont enchaînées à une semaine d'intervalle seulement, ne permettant pas vraiment à Mercedes de revoir sa copie. Mais même en bénéficiant de deux semaines de battement, Russell reste pessimiste sur la capacité de son équipe à avoir rattrapé une partie de son retard sur la concurrence : "Je pense que la situation va être la même pour être honnête", a-t-il reconnu un brin fataliste. "Je ne vois aucune raison qui puisse me faire dire qu'on aura progressé."

Je pense que la situation va être la même pour être honnêteGeorge Russell

Mercedes a beau occupé la deuxième place du championnat, avec un point d'avance sur Red Bull, dans les faits la structure germanique ne fait pas vraiment le poids pour le moment face à sa rivale autrichienne. "Nous sommes la troisième force du plateau en ce moment, mais je dois bien admettre que nous sommes bien plus menacés par la quatrième que nous nous menaçons la deuxième", déplore Russell. "Nous devons nous attendre à avoir plus ou moins ce niveau de performance lors des prochaines courses."

En attendant mieux, Mercedes tentera donc de faire le dos rond à Melbourne ce weekend. La marque allemande est la dernière à s'y être imposée, en 2019 avant le début de la pandémie de Covid, par l'intermédiaire de Valtteri Bottas, depuis passé chez Alfa Romeo cet hiver.

Ontdek het op Google Play