Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Le GP de Miami dévoile ses infrastructures d'accueil dernier cri

Le GP de Miami dévoile ses infrastructures d'accueil dernier cri

Actualités F1

Le GP de Miami dévoile ses infrastructures d'accueil dernier cri

Le GP de Miami dévoile ses infrastructures d'accueil dernier cri

Une vidéo a été publiée sur les réseaux sociaux à cet effet, alors que la première édition de l'épreuve aura lieu dans tout juste un mois.

Dans un peu plus d'un mois, la F1 abordera la cinquième manche de la saison 2022 en débarquant sur les rivages de la Floride avec la première édition du GP de Miami. Le circuit américain, dont la construction est en train d'être achevée autour du Hard Rock Stadium, un stade de base-ball accueillant l'équipe des Miami Dolphins et qui a ouvert ses portes l'an dernier, aura lieu le weekend du 8 mai et sera la seconde épreuve cette année à être disputée sur le territoire américain avec celle d'Austin (qui aura lieu quant à elle en fin de saison).

Au-delà du circuit dont on connaît déjà le profil et les données techniques, avec un tour long de 5.41km que les pilotes devront couvrir à 57 reprises en course dans la ville de Miami Gardens, les organisateurs du GP ont posté une vidéo sur les réseaux sociaux pour cette fois-ci présenter l'ensemble des infrastructures destinées à accueillir du public, qu'il s'agisse des hospitalités ou bien des tribunes d'admission générale.

Liberty : Le succès de la saison 4 de Drive to Survive dépasse déjà les précédentesLire plus

Des spectateurs qui seront choyés

Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y aura de quoi faire avec notamment une marina en construction qui accueillera des bateaux en cale sèche à l'intérieur des virages 6 à 8, ainsi qu'un paddock club à deux étages surplombant la voie des stands et offrant une vue imprenable sur la ligne de départ/arrivée. Une plage de 2330 mètres-carré a même été aménagée à proximité des virages 11 à 13, pour bien rappeler que, après tout, nous serons bien à Miami, sur la côte très huppée du Sud-Est des Etats-Unis.

"Le fait de pouvoir proposer l'élégance et le glamour de la F1, et de présenter la technologie utilisée dans la discipline dans une ville aussi dynamique et en plein essor que celle de Miami est quelque chose de fantastique", a souligné Tom Garfinkel, le Président des Dolphins de Miami et du Hard Rock Stadium. "On s'est vraiment posé la question de comment proposer une course qui puisse être perçue comme différente, plus excitante et plus sympa que les autres pour le public. Mais je pense qu'avant toute chose, cette course met en exergue l'âme de Miami."

"Miami Gardens, ainsi que toute la partie Sud de la Floride, est véritablement devenu un centre culturel qui regroupe des références en matière d'art, de musique, de gastronomie et de sports. C'est vraiment un endroit attractif. Je pense que du point de vue de la compétition, nous allons pouvoir proposer ce qu'il se fait de mieux en termes de technologie, d'ingénierie, les meilleures voitures et les meilleurs pilotes. Je pense que cela va pouvoir avoir un large impact sur la vie des gens ici."

Un intérêt renouvelé de la F1 aux Etats-Unis

Preuve de l'engouement suscité par le GP de Miami, l'intégralité des billets a été vendue en 40 minutes seulement. Un réassort est néanmoins prévu, avec des tickets en tribunes qui seront cédés à des valeurs atteignant 1000 dollars (plus de 900 euros).

Rappelons qu'une troisième épreuve sera organisée en territoire américain l'an prochain, avec un retour dans la "cité du vice" de Las Vegas, où la catégorie reine avait déjà couru en 1981 et 1982. Après plusieurs années d'un relatif désintérêt de la part de l'Oncle Sam, les Etats-Unis représentent ainsi désormais l'un des hauts-lieux du championnat. La reprise en main en 2017 de la F1 par l'entreprise américaine Liberty Media, qui a considérablement modernisé la discipline, y est sans doute pour beaucoup.

Ontdek het op Google Play