Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Pour Marko, Russell "n'a pas atteint le niveau d'Hamilton"

Pour Marko, Russell "n'a pas atteint le niveau d'Hamilton"

Actualités F1

Pour Marko, Russell "n'a pas atteint le niveau d'Hamilton"

Pour Marko, Russell "n'a pas atteint le niveau d'Hamilton"

La nouvelle réglementation a changé la donne en Formule 1. Pas pour Red Bull, qui demeure une sérieuse prétendante à la victoire et au titre - après les problèmes de fiabilité de Bahreïn visiblement réglés depuis -, mais c'est le cas pour Mercedes, l'écurie de Brackley étant contrainte de laisser son équipe rivale batailler en tête avec des Ferrari revenues aux affaires.

Pour Lewis Hamilton, le début de saison s'avère particulièrement compliqué car si sa FW13 lui a permis d'arracher un podium à Bahreïn - grâce aux abandons des Red Bull -, le week-end de Djeddah ne fut qu'un long chemin de croix pour le Britannique, éliminé dès la Q1 avant de se hisser péniblement à la 10e place en course.

Hamilton - "Certains jours, c'est difficile de rester positif"Lire plus

Dans le même temps, George Russell, qui avait terminé au pied du podium à Bahreïn dans le sillage de son équipier, voyait les espoirs de bons résultats reposer sur ses seules épaules en Arabie Saoudite. Qualifié 6e, il terminait finalement 5e loin devant son illustre équipier.

Si Jacques Villeneuve a récemment estimé que Russell était le plus enclin à dompter la FW13, Helmut Marko, conseiller principal de l'équipe Red Bull, n'est pas de cet avis.

"Lewis s'est complètement planté à Bahreïn et depuis, il a du mal avec les réglages et à mettre les pneus dans la bonne fenêtre de température", a confié Marko à la presse autrichienne.

"Mais Russell ne s'est pas encore approché du niveau d'Hamilton." Alors que le même Russell s'était par ailleurs montré confiant sur les capacités de l'équipe Mercedes à rejoindre Red Bull au cours de la saison, le dirigeant autrichien estime que l'équipe menée par Toto Wolff avait encore beaucoup à faire pour revenir au niveau.

"Ils doivent d'abord se débarrasser de leur [phénomène de] rebond, et seulement ensuite ils pourront entrer dans les détails".

Ontdek het op Google Play