Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Pirelli expérimentera une nouveauté à Melbourne

Pirelli expérimentera une nouveauté à Melbourne

Actualités F1

Pirelli expérimentera une nouveauté à Melbourne

Pirelli expérimentera une nouveauté à Melbourne

Le manufacturier italien proposera "sautera" exceptionnellement un composé. Fournisseur officiel de pneumatiques de la F1, Pirelli met habituellement trois composés différents de pneus à chaque équipe pour chaque Grand Prix, parmi les cinq spécifités de composés qui composent sa gamme de pneumatiques (C1, C2, C3, C4 et C5).

Il y a deux semaines, à Djeddah, Pirelli avait ainsi mis à la dispositions des équipes les gommes C2 (qui constituait le composé dur pour le week-end saoudien), C3 (medium) et C4 (tendre).

A Melbourne, en revanche, si les gommes C2 et C3 seront du voyage, le manufacturier emmènera les gommes C5, soit le composé le plus tendre conçu par les ingénieurs Pirelli, et non pas le composé C4. Il ne s'agira donc plus de trois composés "successifs", puisque les équipes devront passer directement du C3 au C5.

Un choix expliqué par Mario Isola, le directeur du programme F1 pour Pirelli.

"Par rapport aux éditions précédentes, et les pilotes n'y ayant pas couru depuis deux saisons, il y a cette année quelques inconnues au Grand Prix d'Australie : tout d'abord le tracé du circuit a été fortement revu pour améliorer les dépassements et, par conséquent, il y a aussi un nouvel asphalte qui devrait être assez lisse", explique le technicien italien.

"Nous avons remarqué qu'il y avait un écart de performance relativement faible entre les composés C3 et C4."Mario Isola.

"Cela signifie que la piste devrait offrir des niveaux d'adhérence très faibles au départ, avec une forte évolution attendue au cours du week-end et une surface extrêmement glissante en cas de pluie. Nous nous dirigerons également vers Melbourne quelques semaines plus tard par rapport aux saisons précédentes, alors que l'automne a déjà commencé dans l'hémisphère sud, les conditions pourraient donc être plus variables."

"Enfin et surtout, il existe une toute nouvelle génération de voitures et de pneus que les pilotes essaient encore de découvrir. Tous ces facteurs signifient qu'il y aura beaucoup de travail à faire pour les équipes et les pilotes lors des séances d'essais libres."

"Nous avons décidé d'opter pour l'étape dans les nominations des composés car nous avons remarqué qu'il y avait un écart de performance relativement faible entre les composés C3 et C4 lors des tests de développement, et nous pensons qu'Albert Park - avec son nouvel asphalte et sa nouvelle disposition - est un bon endroit. pour essayer cette option."

Ontdek het op Google Play