Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Magnussen - La petite taille de l'équipe joue en notre faveur

Magnussen - La petite taille de l'équipe joue en notre faveur

Actualités F1

Magnussen - La petite taille de l'équipe joue en notre faveur

Magnussen - La petite taille de l'équipe joue en notre faveur

Kevin Magnussen pense que la structure "réduite" de Haas permet de régler les problèmes plus rapidement que ses rivaux à grande échelle.

L'équipe américaine est la plus petite sur la grille de la Formule 1, mais a tiré le meilleur parti de l'incursion du sport dans une nouvelle ère. En ce début de saison 2022, elle a même réussi à retourner sa situation en marquant des points lors des deux premiers Grand Prix de l’année.

La motivation de Vettel remise en question chez Aston MartinLire plus

Le Grand Prix d'Australie ce week-end marque la 125e course pour Haas en F1 après avoir fait son entrée dans ce sport sur ce même circuit en 2016.

Kevin Magnussen, qui a couru dans 81 grands prix pour Haas a déclaré : "Je sens que cette équipe est une équipe de course très pure.

"La raison pour laquelle cette équipe existe est que Gene [Haas, propriétaire de l'équipe] est un compétiteur passionné. Il se trouve qu'il a aussi cette grande entreprise qu'il est capable de promouvoir via ce grand sport."

"La structure de cette équipe est simple, c'est une petite équipe. C'est très rare en Formule 1 d'être aussi petit. Au final on connait les noms de presque tout le monde ici. C'est plutôt cool", a déclaré le pilote danois.

Expliquant comment la nature à petite échelle de Haas est une aide par rapport à ses rivaux, le pilote danois a ajouté :

"La structure est différente des autres équipes. Nous sous-traitons beaucoup de choses, mais cela signifie simplement que la communication est très directe dans toute l'équipe. Je pense que la petite taille de l'équipe joue en notre faveur."

"Lorsque vous avez un problème, vous pouvez facilement l'aborder et une fois que vous en avez parlé, vous pouvez facilement ajuster, alors que dans les grandes équipes, je pense qu'il faut plus de temps pour retourner les choses", a conclu Kevin Magnussen.

Haas arrivera en Australie sur fantastique lancée. Après avoir vécu deux saisons dans les bas-fonds du classement, l’écurie américaine pourrait confirmer sa bonne forme sur un circuit qui lui a souvent réussi. En effet, lors de la première course de l’équipe en Formule 1, Romain Grosjean avait terminé à la sixième place. Une performance égalée quelques années plus tard en 2019, lorsque Kevin Magnussen avait également signé une sixième position sous le drapeau à damier.

Ontdek het op Google Play