Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alpine - Changement de moteur pour Alonso en Australie

Alpine - Changement de moteur pour Alonso en Australie

Actualités F1

Alpine - Changement de moteur pour Alonso en Australie

Alpine - Changement de moteur pour Alonso en Australie

Le PDG d'Alpine, Laurent Rossi, a confirmé que l'équipe a perdu une unité de puissance de ceux mis à disposition de Fernando Alonso après son abandon au Grand Prix d'Arabie Saoudite.

L'Espagnol a montré un bon rythme à Djeddah et semblait prêt à lutter contre son coéquipier Esteban Ocon pour une place dans le top 6. Cependant, il a été contraint d'abandonner la course dans les derniers tours.

Alpine fait peau neuve pour le Grand Prix d'Australie !Lire plus

Au sujet du problème rencontré par le double champion de Formule 1, Laurent Rossi a déclaré à Auto Hebdo : "Fernando (Alonso) a pu continuer à piloter et le moteur fonctionnait, mais dans des conditions évidemment pas idéales. Nous avons préféré l'arrêter."

"Nous avons identifié la cause du problème. La pompe à eau était défectueuse", a déclaré Laurent Rossi. "J’espère qu’on aura réussi à corriger le problème pour Melbourne. Il s’agit d’un souci de jeunesse avec les nouveaux organes qui fonctionnent pour la première fois et qu’on n’a pas eu l’occasion d’encore tous tester et valider. Mais il faut dire que c’est également le cas pour toutes les écuries. L’avantage, c’est que ce n’est ni structurel ni intrinsèque. Le moteur en lui-même, sa conception, ou les choix architecturaux effectués ne sont pas à remettre en cause, car le moteur fait ce qu’on attend de lui."

Le moteur de Fernando Alonso est perdu

Chaque pilote est limité à trois unités de puissance pour la saison, composées de divers composants individuels, avant que des sanctions ne soient prises à son encontre.

Pour expliquer la perte de la première unité d'Alonso, Rossi a ajouté : "Le problème est que cet accessoire [pompe à eau] est intégré au moteur.

"La pompe à eau a fini par se désintégrer et est tombée dans le moteur. Si nous avions voulu la réparer, nous aurions dû briser le scellé."

"Le moteur est donc perdu pour nous. Même si son intégrité physique n'est pas directement affectée, pour nous, c'est un moteur en moins", a conclu Laurent Rossi.

Alpine avait annoncé en début d’année que son objectif premier était d’avoir un moteur puissant. Il a donc été prévu de mettre la fiabilité du moteur en second plan. Pour le motoriste, il est plus simple de régler des problèmes de fiabilité, car depuis le premier mars 2022, il est impossible de toucher à la puissance des moteurs. En effet, les unités de puissance sont gelées par le règlement jusqu’en 2026.

Ontdek het op Google Play