Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Steiner - "Certaines améliorations sont parfois surcotées"

Steiner - "Certaines améliorations sont parfois surcotées"

Actualités F1

Steiner - "Certaines améliorations sont parfois surcotées"

Steiner - "Certaines améliorations sont parfois surcotées"

Le directeur de l'équipe Haas, Günther Steiner, adopte une approche prudente sur les améliorations apportées à la VF-22 après avoir déclaré qu'elles étaient parfois "surcotées".

L'équipe américaine a fait un bon début de saison avec deux places dans les points pour Kevin Magnussen, dont une cinquième place au Grand Prix de Bahreïn.

Hamilton ne fait pas attention à Verstappen : "Je ne pouvais même pas suivre la Haas"Lire plus

Avec les nouvelles réglementations de la F1 qui prévoient une course au développement tout au long de la saison, Haas devra apporter des améliorations à ses monoplaces, si elle ne veut pas se faire dépasser par ses rivales. Lorsqu'on lui a demandé si cela était possible, Steiner a insisté :

"Nous apporterons aussi des améliorations à nos monoplaces. J'ai toujours l'impression que les améliorations sont terminées... les gens aiment apporter des améliorations, mais si vous apportez ces modifications elles ne valent peut-être qu'un, deux ou trois points."

"Et si vous apportez des pièces améliorées, qu'est-ce qu'elles font réellement ? C'est important pour moi", à déclarer le directeur de l'écurie Haas.

"Si vous demandez à un aérodynamicien à chaque Grand Prix, il apportera des améliorations d'une valeur d'un million de dollars pour un point, donc cela doit être géré sous le plafond budgétaire plus que toute autre chose."

"Je ne dis pas que personne n'en apporte de mauvaises, mais certaines améliorations sont parfois surcotées", a commenté Gunther Steiner.

Steiner - Le calme n'est pas dû aux finances

Haas a connu une pré-saison turbulente qui a vu l'équipe couper les liens avec le sponsor titre Uralkali à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Günther Steiner a affirmé que l'équipe était financièrement stable lorsqu'elle a décidé de se séparer d’Uralkali et a expliqué que son approche des améliorations ne sera pas dictée par l'argent.

"Je veux rester calme cette année, intentionnellement, pas parce que nous n'avons pas d'argent", a-t-il expliqué.

"Je veux rassembler notre package, en disant que cela nous apporte un certain nombre de points, si nous pouvons le mesurer correctement pour progresser, pour être sûrs de ne pas changer l'équilibre de la voiture, et ensuite l'introduire."

"Je ne dis pas que nous avons besoin d'améliorations à gauche, à droite et au centre. Non, concentrons-nous sur la voiture, comprenons-la et tirons-en le meilleur", a conclu le directeur de l'écurie Haas.

L’écurie Haas fêtera son 125eme départ en Grand Prix le week-end prochain sur le circuit de l’Albert Park. C’est sur ce même tracé que l’écurie avait fait ses débuts en 2016, terminant à la sixième position avec son pilote de l’époque, Romain Grosjean.

Ontdek het op Google Play