Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Brown - La course un samedi à Las Vegas, "une évidence" pour la F1

Brown - La course un samedi à Las Vegas, "une évidence" pour la F1

Actualités F1

Brown - La course un samedi à Las Vegas, "une évidence" pour la F1

Brown - La course un samedi à Las Vegas, "une évidence" pour la F1

Zak Brown, PDG de McLaren, estime que la programmation du Grand Prix de Las Vegas un samedi soir était une chose évidente pour la F1.

L'événement tant attendu de Las Vegas se déroulera le week-end de Thanksgiving la saison prochaine, avec l’emblématique Las Vegas Strip.

Newey - La F1 est chanceuse d'avoir une bataille Red Bull-FerrariLire plus

La dernière fois que la F1 a organisé un Grand Prix un samedi, c'était lors du Grand Prix d'Afrique du Sud de 1985, à Kyalami, et en parlant de la programmation, le directeur de l’écurie McLaren a déclaré à Reuters : "Cela semble très correct et toutes les bonnes personnes sont derrière cela. Je pense que cela va être un événement exceptionnel pour la Formule 1."

"Nous voulons respecter l'histoire de ce sport, mais il n'y a pas beaucoup de sports qui n'ont pas changé ces derniers temps pour s'adapter à un monde en mutation. Je pense qu'une course le samedi soir à Las Vegas est la chose évidente à faire."

Sur la conséquence géographique de l'ajout de Las Vegas à Austin et à Miami sur le calendrier, Zak Brown a ajouté : "Je pense que ce sont trois marchés géniaux. Je pense que c'est presque le calendrier parfait d'un point de vue américain."

Zak Brown relance l'idée de la rotation dans le calendrier de la Formule 1

McLaren a longtemps défendu l'idée d'organiser un certain nombre de courses sur le calendrier, certains événements étant ensuite alternés afin de varier le programme.

Avec Las Vegas qui s'ajoute au nombre déjà élevé de courses au calendrier et d'autres lieux intéressés par l'organisation d'événements, Zak Brown a expliqué comment il concevrait un calendrier idéal.

"Si vous pouviez agiter une baguette magique, j'aimerais voir quelque chose comme 21 ou 22 courses", a expliqué le directeur d’équipe américain.

"Dix-sept ou 18 en permanence et sept ou huit en alternance, car je pense que pour continuer à développer le sport, plus nous serons présents sur des marchés de qualité, mieux ce sera. J'aimerais bien que nous soyons présents sur 30 marchés, mais que nous courions 21 ou 22 fois par an."

"Je pense qu'il y a des marchés A et des marchés B sur lesquels nous pourrions courir. Peut-être que les marchés B devraient être présents tous les deux ans", a conclu Zak Brown.

Ontdek het op Google Play