Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Russell - Mercedes peut rapidement résoudre "99 %" de ses problèmes

Russell - Mercedes peut rapidement résoudre "99 %" de ses problèmes

Actualités F1

Russell - Mercedes peut rapidement résoudre "99 %" de ses problèmes

Russell - Mercedes peut rapidement résoudre "99 %" de ses problèmes

George Russell pense que trouver les réponses au phénomène de marsouinage aidera Mercedes à résoudre 99 % des problèmes de l'équipe.

Les Flèches d'argent ont eu du mal à trouver leur rythme en ce début de saison et malgré leur deuxième place au classement des constructeurs, elles sont conscientes que Red Bull et Ferrari sont "dans une autre ligue".

Mercedes ne trouve pas la solution contre le marsouinageLire plus

Le plus gros problème de la W13 est le phénomène de rebonds du fait de la charge aérodynamique en ligne droite. Un problème que Red Bull et Ferrari ont apparemment maîtrisé, cela expliquerait le manque de performance pour Mercedes.

Lewis Hamilton n'a terminé que 10ème en Arabie Saoudite, n'ayant pas réussi à atteindre la Q2 lors des qualifications. De son côté, George Russell a terminé dans le top 5 pour la deuxième course de suite.

"Du côté du garage de Lewis, ils ont probablement été plus conservateurs avec les réglages que nous. C'est ce qui a fait la différence, c'est un tout petit détail qui permet de mettre la voiture dans la bonne direction."

"Il y a tellement de facteurs en jeu lorsque nous équilibrons la voiture et parfois, nous changeons les réglages en pensant que ça va s'améliorer, mais ça ne fait qu'empirer. C'est parfois un peu incohérent."

"Il y a tellement de facteurs en jeu entre la rigidité mécanique de la voiture, la rigidité des planchers, la conception du fond plat, la pression des pneus. Il y a tellement de facteurs en jeu qui jouent sur l’équilibre et le rythme de la voiture."

Expliquant comment le changement de mode moteur peut affecter les performances aérodynamiques, Russell ajoute : "Plus vous allez vite, plus ça empire, donc ça rend les qualifications plus difficiles parce que nous poussons les moteurs au maximum de leur puissance pour aller plus vite dans la ligne droite."

"Cela provoque plus d'appui et plus de portance, donc nous avons presque besoin d'anticiper ce problème. Avec le DRS fermé, vous avez plus d'appui que lorsqu'il est ouvert. C'est un autre facteur que nous devons prendre en compte, nous apprenons encore et c'est pourquoi nous sommes loin d'être à l’aise avec la voiture."

"Si nous résolvons le problème du marsouinage, cela résoudra 99 % de nos problèmes", a conclu George Russell.

Ontdek het op Google Play