Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Leclerc - Sans DRS, la F1 serait "très ennuyeuse"

Leclerc - Sans DRS, la F1 serait "très ennuyeuse"

Actualités F1

Leclerc - Sans DRS, la F1 serait "très ennuyeuse"

Leclerc - Sans DRS, la F1 serait "très ennuyeuse"

Charles Leclerc a déclaré que les nouvelles Formule 1 ont toujours besoin du DRS. Sans ce dernier, les courses seraient "très ennuyeuses".

La F1 a introduit le DRS en 2011 dans le but d'augmenter le nombre de dépassements dans une course et d'améliorer le spectacle général.

Charles Leclerc et Max Verstappen ont démontré comment le dispositif pouvait être utilisé stratégiquement en Arabie saoudite. Jusque dans la dernière ligne droite, le DRS aurait pu permettre à Charles Leclerc de remporter le Grand Prix. Mais cette aide a-t-elle toujours sa place en F1 à l’heure où la nouvelle réglementation aérodynamique a amélioré la capacité des monoplaces à se suivre en piste ?

VIDEO - Découvrez l'histoire et l'utilité du DRS en Formule 1

Alors que les critiques continuent d'affirmer que le dispositif ne crée que des dépassements artificiels, le pilote Ferrari Charles Leclerc, estime que les points positifs continuent de l'emporter sur les points négatifs.

Verstappen : " Sans le DRS, j'aurais terminé deuxième "Lire plus

"Le DRS doit rester pour le moment, sinon les courses et la Formule 1 seraient très ennuyeuses", insiste Leclerc.

"Cette année, le suivi des monoplaces a été amélioré si l’on compare aux années précédentes et c'est une étape positive, en tant que pilote, j’apprécie cette nouvelle voie qu’emprunte la F1. C'est très positif pour le sport", a commenté le pilote monégasque "Mais je pense toujours que ce n'est pas suffisant pour se débarrasser du DRS".

Lors de la course de Djeddah, Charles Leclerc et Max Verstappen se sont engagés dans un jeu du chat et de la souris, les deux hommes ayant freiné tôt dans le dernier virage pour éviter de donner l’avantage du DRS à l’autre pilote.

Bien que ce duel ait finalement été remporté par Verstappen, l'actuel champion du monde de Formule 1, le pilote Ferrari à ajouté : "Le DRS fait partie du jeu et je l'apprécie beaucoup. Cela fait partie de la stratégie de chaque pilote en termes de défense et de dépassement, donc cela fait partie de la course pour le moment", a conclu Charles Leclerc.

Les pilotes se retrouveront dans une dizaine de jours sur le circuit d’Albert Park à Melbourne. Là aussi, le DRS sera de la partie, on devrait retrouver pas moins de trois zones d’activation de ce système sur le tracé.

Ontdek het op Google Play