Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alonso - "Nous sommes au même niveau que Ferrari et Red Bull"

Alonso - "Nous sommes au même niveau que Ferrari et Red Bull"

Actualités F1

Alonso - "Nous sommes au même niveau que Ferrari et Red Bull"

Alonso - "Nous sommes au même niveau que Ferrari et Red Bull"

Fernando Alonso pense que le moteur de Renault est maintenant au même niveau que celui de Mercedes, de Ferrari et de Red Bull après avoir obtenu un bon résultat en Arabie Saoudite.

Les hautes vitesses de pointe du circuit de Djeddah ont joué en faveur des moteurs les plus puissants de la grille. Pendant longtemps, Fernando Alonso et son coéquipier Esteban Ocon ont semblé pouvoir ramener un double top 8 pour l’écurie Alpine.

Alpine change le moteur d'Alonso par mesure de précautionLire plus

Mais le double champion Alonso a été contraint d'abandonner en raison d'une défaillance mécanique, laissant Esteban Ocon récolter les seuls points de l'équipe avec une belle sixième position.

Mais quand on lui a demandé s'il était satisfait de la performance de l'unité de puissance Renault dans sa A522, Alonso a répondu : "Oui, je pense que nous sommes au même niveau que Ferrari, Red Bull et Mercedes."

"Nous pourrions nous battre sur les lignes droites avec d'autres personnes ici et à Bahreïn, alors nous verrons bien", a commenté l’Espagnol. " Nous devons continuer à enquêter sur ce qui s'est passé avec le moteur à Bahreïn, le moteur en Arabie Saoudite et s'assurer que nous en aurons assez pour la saison."

Fernando Alonso se sent bien avec Alpine

Le natif d’Oviedo a également été impliqué dans une bataille avec l'Alfa Romeo de Valtteri Bottas et la Haas de Kevin Magnussen dans les premiers tours de la course. Il a également mené une formidable bataille, roue contre roue, avec son coéquipier français.

Interrogé sur le fait que l'équipe pourrait être la troisième force en présence sur la grille, Alonso a déclaré : "Je ne sais pas."

"Évidemment, l'Alfa Romeo semble un peu plus rapide à certains endroits. La Haas était très rapide à Bahreïn et [George] Russell était bon, mais pas exceptionnel. Nous sommes présents en haut de tableau. Maintenant, c'est à nous de faire des progrès. Nous ne sommes peut-être pas les troisièmes plus rapides, mais nous pouvons être réguliers."

Revenant sur son abandon de Djeddah, Fernando Alonso laisse tout de même paraître une certaine contrariété.

"Sans l’abandon, nous aurions pu faire sixième et septième, cela nous aurait rapporté beaucoup de points. Comme je l'ai dit, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir, mais pour le moment, je me sens rapide en piste."

Ontdek het op Google Play